Connect with us

Actualités

Markelle Fultz a bien failli être tradé avant la draft…et n’est pas à l’abri en cas d’une arrivée d’un gros free-agent !

Source photo : Obsev
Excellent en NCAA il y a un peu plus d’un an, Markelle Fultz avait été choisi en première position par les Sixers. Un an plus tard et après plusieurs galères, son avenir à Philly est plus qu’incertain.

Dire qu’il avait annoncé en arrivant en NBA qu’il viserait directement le titre de MVP… Blessé à l’épaule, Markelle Fultz a connu une saison rookie très compliquée, ne revenant qu’en toute fin de saison régulière et pour quelques matchs de playoffs. Cette blessure lui a d’ailleurs causé de gros soucis sur sa mécanique de tir, au point d’inquiéter sérieusement la franchise.

Désormais assisté par Drew Hanlen, l’ancien coach personnel de Bradley Beal et de son coéquipier Joel Embiid, Fultz tente de reconstruire entièrement son tir. Une mission en bonne voie, mais qui serait compliquée en raisons des yips qui touchent le joueur. Ces mouvements parasites, semblables à des tremblements, ont déjà sérieusement gênés d’autres sportifs, que ce soit le swing de golfeurs ou le service de joueur de tennis, au point de parfois carrément stopper leurs carrières… Si Hanlen affirme que la mécanique du meneur s’arrange plus tôt qu’il ne le pensait, le cas Markelle Fultz pose quand même problème.

 

Au point d’ailleurs de donner envie aux dirigeants de se servir de Fultz comme de monnaie d’échange. En effet, il aurait été proposé en plus des picks 10 et 26 contre un choix dans le top 5 de la dernière draft. Dur pour un first pick vieux d’un an… Si aucune équipe n’a mordu à l’hameçon, le sort de Markelle Fultz est encore loin d’être réglé… Si leur envie d’attirer un des gros free-agent de l’été se confirme, Fultz en ferait probablement les frais.

On ne sait pas si les progrès évoqués quant au shoot de Fultz ne sont là que pour rassurer d’éventuels futurs intéressés, mais on espère que le joueur arrivera à revenir au niveau qui était le sien il y a un an. Les espoirs restent permis, surtout dans une franchise qui a dû attendre avant de voir Joel Embiid et Ben Simmons aptes à jouer.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités