*
Connect with us

Actualités

Malgré la défaite Ben Simmons s’enflamme : « J’ai l’impression d’être le meilleur défenseur du monde »

source image : thesixerssense.com

Avec des chiffres en baisse cette année, Ben Simmons réalise tout de même une très bonne saison, l’Australien s’épanouit dans le système de Doc Rivers. Malgré la défaite face aux Blazers la nuit dernière, Simmons a joué l’un de ses meilleurs matchs.

Avec 18 victoires pour 8 défaites, les Sixers trônent au sommet de la Conférence Est. Ils détiennent même le troisième meilleur bilan de toute la ligue en compagnie des Clippers. C’est dire le changement opéré par l’arrivée de Doc Rivers en remplacement de Brett Brown. L’ancien coach, champion avec les Celtics en 2008, a réussi le pari de faire enfin fonctionner le duo Joel Embiid/Ben Simmons. Le premier nommé réalise tout simplement la meilleur saison de sa carrière et s’il parvient à aider son équipe à enchaîner les succès de cette manière, il pourrait très bien devenir le premier pivot depuis Shaquille O’Neal a recevoir le trophée de MVP. En effet, le Camerounais est unstoppable cette saison avec presque 30 points de moyenne. Le Doc en a clairement fait son go-to-guy.

De son côté, Ben Simmons a vu sa moyenne de point baissé de 2,4 points, passant de 16,4 a 14 tout rond. Il tente beaucoup moins sa chance, laissant ce luxe à son pivot en se concentrant sur la direction du jeu. Offensivement, Simmons est toujours aussi redoutable près du cercle mais aussi et surtout à la création avec ses habituelles 8 assists de moyenne.

Mais là où le ROY 2018 est percutant, c’est en défense. Déjà recompensé d’une sélection dans la All-Defensive 1st team la saison passée, on a l’impression qu’il est encore plus fort de ce côté du terrain. Philadelphie est la 4ème meilleure défense du pays et il en est l’un des principaux acteurs. Après la défaite face aux Blazers la nuit dernière, il s’est d’ailleurs exprimé sur ce rôle qu’il affectionne tout particulièrement :

« Je suis fier de devoir défendre le meilleur joueur adverse tous les soirs » assure t’il à Sports Illustrated. « Ce n’est pas qu’une fois, comme ça. Si vous me regardez jouer, je marque généralement le meilleur joueur adverse. J’adore le fait que mes coéquipiers m’encourage pour que je cadenasse mon vis-à-vis. Parfois, il (son adversaire) va faire un bon match, et ça arrive, mais la plupart du temps j’ai l’impression de faire le nécessaire. Vous savez, j’ai l’impression d’être le meilleur défenseur de NBA. »

Il en fait partie, c’est certain, mais il existe quelques joueurs qui pourraient en dire autant. Cette nuit, il a pris une gifle d’entrée car Damian Lillard a inscrit 19 points dans le seul premier quart-temps. Simmons s’est repris par la suite, défendant comme un chien, Dame Dolla n’ayant d’autre choix que de faire circuler le ballon. Il terminera la rencontre à 30 points à 6/21.

Defensivement, Ben Simmons s’est amélioré et s’il continue à ce rythme, bien évidemment qu’il pourrait prétendre au trophée de meilleur défenseur de l’année. Quoi qu’il en soit, les rumeurs de transferts sont désormais derrière lui, et son impact permet à son équipe de figurer parmi les meilleurs de la ligue.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités