*
Connect with us

Actualités

Luka Doncic n’a pas oublié ses derniers playoffs : 31 points, 10 rebonds, 11 passes et la victoire dans le game 1 !

Les Clippers aiment faire parler durant les playoffs. La série est encore longue mais ils ne s’attendaient pas à tomber dès le premier match, la faute à un Luka Doncic étincelant du début à la fin. Ce remake tient toutes ses promesses pour les 48 premières minutes de la manche 1.

Le début de match a été un peu gâché, non pas par les joueurs des Clippers et des Mavs mais par le money-time entre les Bucks et le Heat. La plupart des fans rataient ainsi le one man show de Luka Doncic, car c’est ainsi qu’il faut l’appeler. Le joueur fait mumuse avec la défense adverse et notamment un certain Zubac. Dans un premier temps, les Clippers se contentent de switcher et ce dernier en profite comme il l’a toujours fait, en travaillant la défense. Si ce n’est pas à 3 points, c’est en pénétrant qu’il fait la différence. 30 points en 3 quart-temps et ajoutez à cela un triple-double. C’est son 3ème en carrière (en playoffs) et croyez le ou non, aucun joueur des Mavs – pas même Jason Kidd – n’avait réussi ne serait-ce que d’avoir un seul triple-double depuis la naissance de la franchise. Les Mavs rentrent aux vestiaires devant au score et peuvent remercier Paul George, auteur de deux airballs mais surtout un apport famélique, en laissant Kawhi Leonard bien trop seul.

Les Mavericks vont réussir à finir le boulot grâce à… un petit point inscrit par Luka Doncic dans l’ultime quart-temps. Ses coéquipiers ont fait le boulot car les Clippers avaient décidé d’envoyer deux joueurs sur la star des Mavs. Il n’avait plus qu’à distiller à Kristaps Porzingis, Dorian Finney-Smith ou encore Tim Hardaway Jr. Les texans finissent sur un 18 à 5 dans les 6 dernières minutes du match puisqu’une fois n’est pas coutume, Los Angeles n’arrive pas à bien finir un match en playoffs. Jalen Brunson a été énorme avec ses 15 points mais le vrai lieutenant se nomme bien Tim Hardaway Jr. 21 points pour le garçon à 8/13 au shoot. Les seuls deux paniers des Clippers dans ce fameux run des Mavs, seront inscrits par Paul George. Kawhi Leonard a fini par être à côté de ses pompes et Marcus Morris a sans doute un peu trop joué, contrairement à Serge Ibaka, puni pour on ne sait quelle raison.

Les Clippers ne sont pas encore dos au mur mais la prochaine défaite pourrait s’avérer fatale. Ce n’est pas le moment de se faire peur pour rien. On attendra une démonstration de leur part lors du game 2, il faut désormais assumer son statut.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités