... ...
...
Lonzo Ball veut se concentrer sur sa santé : jouer plus de 50 matchs par saison serait une bonne idée – The Daily Dunk
Connect with us

News

Lonzo Ball veut se concentrer sur sa santé : jouer plus de 50 matchs par saison serait une bonne idée

Source photo : Slam

Les blessures ont été nombreuses du côté des Lakers cette saison, et Lonzo Ball est un parfait représentant de la #TeamInfirmerie. Après le genou en fin de saison dernière, c’est la cheville qui a craqué cette fois-ci. Toutefois, le meneur sera apte à bosser sur son jeu cet été, contrairement à l’année dernière.

Pour la deuxième année consécutive, Lonzo Ball est forcé à être « shutdown » en fin de saison, c’est à dire, à ne plus jouer en raison d’une blessure. Après des problèmes au genou et à l’épaule lors de sa saison rookie, le meneur est cette fois embêté par sa cheville pour sa saison sophomore. Et d’ailleurs, le meneur n’a pas changé son rythme étant donné que le Big Baller a chaque fois une durée d’absence plus longue que prévue.

En revanche, ce qui a changé, c’est qu’il va pouvoir taffer cet été. Car effectivement, Lonzo Ball avait subi une opération du ménisque l’été dernier et ne pouvait par conséquent pas bosser sur son jeu. Au passage, le fils de LaVar n’était même pas à 100% au début du training camp. Là, le meneur devrait être rétabli dans les prochaines semaines, et il aura donc nettement plus de temps pour bosser. Il explique c’est la différence majeur par rapport a l’année dernière.

Je suis très, très motivé. Je veux être le meilleur joueur possible. J’ai hâte d’être à l’intersaison. Je ne prends pas ça comme une pression en plus car je n’ai pas encore eu d’été complet dédié à moi-même. Je dois continuer de travailler. Je suis heureux d’être en bonne santé pour le faire. C’est frustrant. C’est la deuxième année que ça arrive. Mais je dois rester positif, motivé.

Sur le 164 matchs qu’il pouvait disputer jusqu’à présent, Lonzo Ball en a joué seulement…99. Certes, les blessures sont récurrentes aux Lakers, mais ça reste trop peu pour un jeune joueur comme lui. D’autant que ça pénalise son développement…et son équipe, car à chaque fois qu’il a été blessé, le meneur a énormément manqué en défense, dans la fluidité du jeu…et ça se ressent dans les résultats, en témoigne le bilan de Luke Walton qui est de 49 victoires et 49 défaites lorsque son meneur est présent.

D’autre part, personne n’en parle mais Lonzo Ball a peut-être disputé son dernier match sous le maillot Californien. Suite à l’échec de cette saison, il est possible que les dirigeants appuient sur le bouton rouge le dégagent (comme en février quoi). Et si son camp avait estimé que New York ou Chicago était la destination préférentielle, le meneur assure qu’il est prêt à jouer pour n’importe quel franchise.

Au bout du compte, vous pouvez seulement contrôler les choses que vous pouvez contrôler. Si je suis transféré, alors je serai transféré. Mais je suis prêt à partir. L’objectif est d’être le meilleur joueur possible, quelle que soit l’équipe.

Pour la première fois depuis janvier, on a des nouvelles de Lonzo Ball. L’été du Big Baller sera mouvementé aussi bien par les (probables) rumeurs de transfert que par son intersaison où il prêt à aller à la musculation et à la salle chaque jouer pour bosser. Il serait bien pour lui et pour les Lakers que le meneur dispute plus de 50 matchs dans une saison !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News