*
Connect with us

Actualités

L’hommage du jour : après le décès de son père, Giannis Antetokounmpo arrive à faire un grand match

Source photo : NBA.COM
On vous en parlait hier lors du live alors que le All-Star pointait déjà à 14 points en 9 minutes. Un petit hommage qui ne pourra certainement pas vous faire oublier la peine que doit ressentir le « Greek Freak ».

Il y a un peu plus d’une semaine, on apprenait la terrible nouvelle relayée par Milwaukee. Giannis Antetokounmpo perdait son papa à la suite d’une crise cardiaque alors qu’il n’avait que 54 ans. Il n’y a jamais de bon moment quand cela arrive et Jason Kidd a laissé à son joueur tout le temps qu’il fallait avant de revenir dans l’équipe. Il laisse 4 enfants derrière lui, qui devront faire face à la vie. C’était un grand sportif tout comme sa femme et Giannis tentera de rendre son père Charles, encore plus fier qu’il ne l’était déjà. Il perd un père mais c’est tout Milwaukee qui pleure un homme car Charles jouait un rôle prépondérant dans la réussite de son fils et aussi de la franchise…

Giannis a vécu un été tout sauf facile avant cette effroyable nouvelle. Lui à qui on promet la lune en NBA, a dû se résigner à ne pas participer à l’euro de basket. En plus de ça, il y a eu de sacrés problèmes internes dans l’équipe, en liaison direct avec son frère. Les tentacules de Giannis ont sacrément manqué et le leader qu’il est aurait pu emmener son équipe loin, très loin… La cause officielle du forfait du numéro 34 de Milwaukee était le genou mais on se rappelle bien qu’il y avait eu gros « BEEF » entre la fédération grecque et la franchise des Bucks…

Après tous ces moments difficiles, Giannis Antetokounmpo essaye d’avoir la tête au basket et pour une première sortie, il a été très reluisant. Sans doute seul moyen pour lui de ne penser à rien d’autre, il a tout simplement été en mode MVP, un trophée qu’on lui promet pour bientôt. 14 points en 9 minutes pour finir à 24 points (7/10 au shoot). Outre le fait qu’il ait arrêté de balancer des briques, c’est sa justesse dans le jeu entre les moments choisis pour attaquer la peinture et shooter de loin. Pas un hasard s’il a balancé un swish au buzzer du 4ème quart-temps et à 3 points qui puis est !

Malheureusement pour les Bucks, il y a eu défaite au bout. Une défense oubliée aux vestiaires et un manque flagrant d’agressivité par les intérieurs de Jason Kidd. Côté Bulls, Portis peut sourire car s’il s’est mangé le buzzer d’Antetokounmpo, il sort avec un solide match (15 points et 10 rebonds). A noter l’excellent match de Justin Holiday qui veut vraiment être le go to guy en attendant Zach Lavine.

Défaite oui mais il y avait bien plus important que ça hier soir. En espérant que Giannis Antetokounmpo puisse retrouver le goût de la vie…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités