Connect with us

Actualités

L’expression de toucher le ciel : Eric Bledsoe sauve les miches des Pelicans dans la dernière minute

Pas vraiment doué pour shooter avec consistance ou d’être clutch, Eric Bledsoe a pourtant sauvé son équipe cette nuit avec un shoot pour le moins couillu. Les Pelicans possèdent un bilan de 4 victoires et 2 défaites, l’année commence bien !

Quand les Raptors et les Bucks se sont affrontés en finale de conférence 2019, Kyle Lowry avait botté le cul de son équipe et remporté son duel contre Eric Bledsoe. Cette nuit, le meneur des Pelicans prend le dessus sur son adversaire direct, au moins le temps d’une action. Brandon Ingram est censé avoir le shoot de la gagne dans la dernière minute mais se fait doubler. Il passe à Lonzo Ball qui fait naviguer le ballon. La prise à deux a décalé toute la défense et Eric Bledsoe dégaine après avoir reçu le cuir. Le shoot n’est pas si facile. Il a beau être seul, « Mini Lebron » a dû élever son shoot à cause d’un Chris Boucher qui a mis toutes ses forces dans ses jambes en sautant le plus haut possible sur le closeout, en vain malheureusement. Après deux tentatives ratées de Vanvleet, Lowry et un lancer raté de Anunoby, les Raptors céderont.

Toronto a t-il ciblé Eric Bledsoe ? Pas vraiment réputé pour être un shooteur, Nick Nurse aurait dû être précautionneux, le meneur/arrière était sur un 3/5 à 3 points avant le shoot de la gagne. Il faut dire que ses troupes ont laissé beaucoup de force dans la bataille. Après un 3ème quart-temps dominé par les Pelicans, Toronto essaie de revenir et les arbitres ne leur félicitent pas la tâche. Attention, une stat pique, pour ceux qui n’ont pas vu le match. Encore plus choquant que le 4/10 mis par un vulgaire instagrammeur à la reine Zendaya.
Les Pelicans ont shooté 28 LANCERS. Oui, 28 LANCERS dans le seul dernier quart-temps. Cela en fait un record NBA et les Raptors avaient de quoi être dans un mauvais mood après la rencontre, d’autant qu’ils avaient besoin de cette victoire. La franchise canadienne est désormais avec un bilan d’une victoire pour 5 défaites.

Brandon Ingram finit à 31 points, ce qui ne l’a pas empêché d’être habile dans sa vision de jeu pour la possession la plus importante de la soirée. Quant à Eric Bledsoe, il devrait bien dormir cette nuit.

Match référence pour le jeune joueur de 19 ans : Théo Maledon a déjà montré son talent de joker !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités