Connect with us

Actualités

Les Warriors attristés par la perte de Glenn Robinson III

Source de l'image : NBAE/Getty Images.

Les Warriors viennent d’apprendre que leur saison de transition était officiellement terminée. Cette dernière aura été marquée par de nombreux départs, dont ceux de D’Angelo Russell et Glenn Robinson III. Ce dernier est d’ailleurs celui qui est le plus regretté, pour son impact dans le groupe et sur les parquets.

Cette saison 2019-2020 aura été une véritable période de transition pour les Golden State Warriors. Habituelle candidate au titre une fois le moment des playoffs venu, l’équipe ayant remportée trois des cinq derniers titres (en 2015, 2017 et 2018) ne fait pas partie des 22 franchises invitées pour disputer le format inédit ayant lieu à Orlando à partir de la fin juillet. Après le départ de Kevin Durant, l’arrivée de D’Angelo Russell et de plusieurs autres joueurs, mais aussi avec les longues blessures de Klay Thompson et Stephen Curry, le paysage avait largement changé cette saison pour l’entrée au sein du tout nouveau Chase Center.

Derniers de la Ligue à la trêve avec un peu glorieux bilan de 15 victoires et 50 défaites, les Warriors ont très vite compris qu’ils n’auraient pas grand chose à jouer cette année et que la bonne chose à faire était sans doute de commencer à préparer l’avenir. Pour ce faire, ils n’ont pas hésité à se séparer rapidement de certains éléments arrivés durant l’été 2019 et à aligner de nombreux rookies et joueurs inconnus quelques semaines auparavant. Parmi les départs notables, on peut relever celui de « DLo« , n’ayant pas collé et faisant ses valises juste avant la trade deadline pour rejoindre les Minnesota Timberwolves en l’échange d’Andrew Wiggins. Malgré la qualité de l’ancien meneur des Nets, on a appris que son départ n’avait pas été celui le plus mal pris au sein de l’environnement Warriors. Pour cause, comme l’a révélé le toujours très bien informé Connor Letourneau du San Francisco Chronicle, la perte vue comme la plus endommageable du côté des Warriors a été celle de Glenn Robinson III :

« Une source de la ligue a déclaré au Chronicle que beaucoup de membres de l’équipe (des Warriors) étaient beaucoup plus contrariés par le départ de Robinson que par celui de D’Angelo Russell qui est parti à Minnesota le lendemain. En plus d’être une présence constante dans les vestiaires, Robinson était un défenseur supérieur à la moyenne, capable de marquer ses tirs à trois points ouverts et de trouver des paniers faciles au cercle. »

Pour cause, l’arrière de 26 ans, lui aussi arrivé dans la Baie au cours de la free agency 2019, s’était très bien acclimaté. Tournant à 12,9 points à 48,1% au tir dont 40% à trois points, 4,7 rebonds et 1,8 passe lors des 48 matchs disputés avec Golden State, il aura marqué des points et tapé dans l’oeil de Sixers en quête désespérée de shooteurs pour compléter leur roster. Il rejoindra Philadelphie le 6 février en compagnie d’Alec Burks et en l’échange de plusieurs choix de draft. Son départ aurait causé pas mal de remous en interne, son profil étant plutôt compatible avec ceux du duo Curry-Thompson, de retour en pleine forme et prêt à se battre pour le titre dès l’entame de la saison prochaine.

Avec les choix effectués, les Warriors ont ajouté Andrew Wiggins à leur trio historique (Curry-Thompson-Green) et devraient à nouveau lutter dès la saison prochain pour remporter un nouveau titre NBA. Cette quête se fera en tout cas sans Glenn Robinson III, à moins que ce dernier, positivement marqué par son passage à Oakland, décide d’activer sa player option au terme de cette saison et soit récupéré par les Warriors.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités