*
Connect with us

Actualités

Les Rockets sont en crise : Tucker, Rivers, Gordon en ont marre !

source image : cbssports.com

Alerte générale à Houston ! Cette nuit, la direction texane a reçu la demande de trade de Russell Westbrook, lassé par la gestion de la franchise. Par la suite, plusieurs joueurs dont P.J Tucker, Austin Rivers ou encore Eric Gordon ont exprimé leur mécontentement.

À 10 jours de l’ouverture de la free-agency, c’est toute la stratégie des Rockets qui vient de s’effondrer suite à la demande de transfert de Russell Westbrook. Non seulement le joueur souhaite rejoindre une franchise capable de lui donner les clés du camion, mais son départ serait surtout motivé par la gestion du front-office, jugé catastrophique par le MVP 2017.

Et, selon plusieurs insiders de la rédaction de The Athletic, il ne serait pas le seul. Kelly Iko, Sam Amick et Shams Charania ont tous trois rapporté une vague de mécontentement de la part de plusieurs cadres de l’équipe. D’après ces révélations, on apprend que les coéquipiers de James Harden en ont marre de la culture de la franchise, décrite comme un « star-system ».

P.J Tucker, agacé par la situation, aimerait revoir les termes de son contrat. Eric Gordon, lui, n’est plus à l’aise avec son rôle de sixième homme, depuis qu’il a remporté ledit trophée en 2017, son impact a largement diminué. Austin Rivers, qui n’a pas la langue dans sa poche, serait tout autant irrité par son utilisation sur le terrain. Le fils du Doc aurait eu quelques frictions avec ses coéquipiers, notamment avec James Harden. Pour terminer, Danuel House, plutôt bon cette année, aurait lui aussi plusieurs fois perdu son sang froid envers le coaching staff et les cadres de l’effectif.

Avec les démissions simultanées de Daryl Morey et Mike D’Antoni, c’est un beau bordel qui se dessine à Houston. En tout cas, ces revendications démontre, en effet, l’influence laissé à James Harden depuis son arrivée. Aussi bien sur le parquet qu’en dehors. Comme le rappellent les médias américains, le barbu n’a jamais vraiment apprécié de partager la vedette.

De 2013 à 2016, son association avec Dwight Howard n’a jamais fonctionné et le pivot a préféré s’engager avec les Hawks au terme de son contrat. Avec Chris Paul, l’entente n’était pas au beau fixe non plus, quelques rixes ont eu lieu entre les deux stars. Selon les rumeurs, c’est Harden qui aurait poussé CP3 vers la sortie. Avec Westbrook, c’est sur le terrain que ça n’a pas marché. Dans un système prônant l’isolation à outrance, les deux joueurs n’ont pas réussi à créer une alchimie.

Comment les Rockets vont-ils se dépêtrer de cette situation ? Trouver un point de chute aux 126 millions de dollars de Russell Westbrook n’est pas une mince affaire. Gérer les égos des un et des autres encore moins. Avec la draft et la free-agency qui arrivent, Rafael Stone, Stephen Silas et compagnie ont du boulot.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités