Connect with us

Actualités

Les plus mauvais bilans qui ont eu accès en playoffs : du respect sur l’est, c’est bien l’ouest qui est rincée

Source photo : Getty Images

Durant le documentaire « The Last Dance », beaucoup ont pu apercevoir que Chicago est allé en playoffs avec seulement 30 victoires pour 52 défaites. Inconcevable de nos jours et pourtant, il y a eu bien pire que ces Bulls pendant l’histoire de la NBA, bien que vous allez comprendre pourquoi.

La conférence est se fait souvent clashée et à juste titre mais dans le temps, l’ouest ne faisait guerre mieux. On a ainsi les 10 pires équipes à se qualifier en post-season et il y aura bien eu des exploits.

10ème : Detroit Pistons – 30 victoires et 45 défaites

En 1960, les équipes jouaient 75 matchs par saison et ces Pistons ont réussi à accrocher les playoffs et à cette époque, ils étaient à l’ouest. Toujours lors de cet exercice, la post-season commençait déjà en demi-finale et leur star du moment se nommait Gene Shue. Et non amis des Pistons, vous ne verrez pas de D-Rose cette saison en PO.

9ème : Inianapolis Olympians – 28 victoires et 43 défaites

Direction vers la saison 1952-1953 et là encore, le bilan est très mauvais pour une équipe de playoffs et de nouveau, l’affaire se termine par un sweep des familles, avec cette équipe au nom digne d’Asterix et Obelix aux J.O.

8ème : Detroit Pistons – 28 victoires et 44 défaites

Toujours dans le temps, il s’agit de la même équipe de la 10ème place mais durant l’année précédente. C’est dur d’être un Piston…

7ème : Philadelphie Warriors – 26 victoires et 42 défaites

Philadelphie Warriors ne sont pas les Philadelphie Sixers connus aujourd’hui. Cette même équipe des années 50 arrivera à gagner le titre NBA quelques années plus tard. Quelques années plus tard, elle se transformera en… Golden State Warriors.

6ème : San Antonio Spurs – 31 victoires et 51 défaites

Direction la saison 1998, pas encore de Tim Duncan ou David Robinson. C’était la légende Alvin Robertson, 4 fois All-Star, défenseur de l’année ou encore élu meilleure progression et il aura eu une belle petite carrière, sans connaître le sacre collectif ultime.

5ème : Chicago Bulls – 30 victoires et 52 défaites

Et voilà enfin la fameuse équipe de Michael Jordan en 1986. Blessé quasiment toute l’année, il réussira à revenir en toute fin de saison, en tournant à plus de 40 points de moyenne contre cette série face aux Celtics… Il n’était alors qu’un 2ème année, sortant d’une grosse blessure. Incroyable, tout simplement.

4ème : Sheboygan Red Skins – 22 victoires et 40 défaites

Retour durant l’an 1950 et outre la date qui claque, le bilan fait très mal, pourtant, cette équipe au nom d’une team de baseball, arrivera à gagner un match…

3ème : Chicago Bulls – 29 victoires et 53 défaites

Les Bulls aiment être rincés visiblement et heureusement que MJ est passé par là, sinon leur héritage serait plus bas que terre. Saison 1967-1968, ces derniers arriveront à se qualifier et plus incroyable, eux aussi arriveront à gagner un match, à l’époque contre les Lakers.

2ème : Minneapolis Lakers – 25 victoires et 50 défaites

On retrouve d’ailleurs ces fameux Lakers en 1960, menés par le légendaire Elgin Baylor. Trois fois rien ce joueur, un Hall of famer, 11 fois All-Star, une fois MVP, malheureusement jamais sans titre. Mais le plus incroyable de cette histoire ? Les Lakers réussiront à aller en finale à l’ouest. Ils menaient même 3 à 2, avant de craquer contre les Hawks.

1er : Baltimore Bullets – 16 victoires et 54 défaites 

1953, l’impossible se produit. Une équipe qui a gagné 16 matchs, a réussi à se qualifier. Heureusement pour le dieu de l’audace, elle se fera sweeper au 1er tour.

On comprend pourquoi les fans des Knicks croient encore aux playoffs même après avoir perdu 50 matchs. Bien sûr, vous l’aurez compris, c’est tout simplement car il n’y avait pas autant d’équipes qu’aujourd’hui dans la ligue. Certaines teams pouvaient se jouer jusqu’à presque 10 fois dans la même saison. Il n’y avait parfois que 10 équipes, notamment dans les années 50, mais on garde ce chapitre pour une prochaine fois. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités