*
Connect with us

Actualités

Les Pistons tiennent à Cade Cunningham pour le 1st pick: OKC a proposé SGA, OKC s’est fait recaler

Source photo : Forbes

Café Cunningham fait parler. Avant la free agency, il faut passer par la draft, et à ce jeu là, les Pistons ont un large choix. Mais, la franchise reçoit aussi des offres pour son first pick, avec notamment le Thunder qui est venu aux renseignements, où Shai Gilgeous-Alexander n’est pas assez aux yeux de Detroit.

A deux jours de la draft, tous les regards sont braqués vers Cade Cunningham et les Pistons, dont le mariage s’annonce parfait. Mais certaines équipes n’ont pas dit leur dernier mot et tentent de s’interférer entre les deux camps. On a tout d’abord eu les Rockets qui faisaient le forcing pour récupérer le first pick, puis dernièrement, c’est le Thunder qui a proposé le pick #6 et…Shai Gilgeous-Alexander aux Pistons contre le premier choix, et Detroit a jugé cette offre comme insuffisante. Les Pistons ont toujours envoyé le même message concernant le premier choix, c’est à dire qu’il est transférable, mais la contrepartie doit réunir deux conditions : des picks de draft (et ce n’est pas ce qu’il manque à OKC) et une jeune star dores et déjà installée. Or, Shai Gilgeous-Alexander est encore un cran au dessous de Luka Doncic ou de Trae Young. Et comme ces joueurs sont intransférables, Cade Cunningham semble promis aux Pistons.

L’autre chose à noter, c’est que le Thunder cherche à monter dans la draft, et la franchise pourrait désormais se tourner vers les Raptors, qui disposent du pick #4. Et dans le même temps, il faut souligner que Shai Gilgeous-Alexander est éligible à une prolongation de 168 millions de dollars sur cinq ans. Toutefois, ça serait assez étrange que le Thunder ne conserve pas leur petite pépite, mais pour Cade Cunningham, le Thunder a tout de même réfléchi. D’ici jeudi, d’autres rumeurs vont apparaître, des mouvements vont se décanter et dans les deux cas, les Pistons, le Thunder et Cade Cunningham seront les premiers à animer la draft. Il faut donc se préparer à une grosse activité des équipes, et ce sera à Adrian Wojnarowski et Shams Charania de craquer leurs doigts et de sortir leurs meilleurs tweets. 

Comme chaque année, c’est aux alentours de la draft qui l’intersaison se déclenche réellement, surtout dans une année où la cuvée des free agents est relativement faible. OKC est actif, Detroit ne craque pas, Cade Cunningham attend son heure.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Kemba Walker pourrait bouger du Thunder contre presque rien : galérer aux Hornets pour les playoffs n'était pas si mal

  2. Pingback: Preview Detroit Pistons 2017/2018 : Jackson et Drummond doivent mieux faire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités