Connect with us

Actualités

Les mois les plus fous de l’histoire de la NBA au scoring : Stephen Curry est en grande partie

Stephen Curry tourne à 31.3 points par match cette saison. En ce mois d’avril, il explose, de quoi tourner à 38.1 points par match. Il n’est bien entendu pas le seul à réussir à avoir été si chaud, tour d’horizon sur les extraterrestres auteurs de mois aussi fous. Son crew est plutôt solide.

Avant d’évoquer les autres légendes de la NBA, Stephen Curry bat record après record. Il est dorénavant le recordman de shoots à 3 points en un mois et a battu les mythiques 82 de James Harden. Il s’agit clairement du meilleur mois de l’histoire à 3 points et ça se ressent dans les statistiques : 38.1 points à 52.9% à 3 points, 47.2% à 3 points, 89.7% aux lancers, 6.5 rebonds et 4.5 passes en 36 minutes. Au début du mois, chef Curry savait qu’il devait monter en pression, les Warriors étaient sortis du top 8 mais depuis, ça va bien mieux avec 8 victoires pour 5 défaites en ce mois d’avril. Alors qui dans l’histoire – moderne – a réussi telle folie ?

Curry, Warriors spoil Kobe's farewell in Oakland | Honolulu Star-Advertiser

Kobe Bryant a réalisé 3 saisons à 30 points ou plus, Stephen Curry pourrait atteindre les 2 saisons s’il continue sur ce rythme

Dans l’histoire récente, James Harden est le premier nom qui ressort. Ce fameux record à 3 points avant le shoot fou de Stephen Curry dans le 2ème quart-temps contre les Kings, c’était bien celui du Barbu. Lors du mois de janvier 2019, il tourna à 43.6 points par match à 43% au shoot, 33.5% à 3 points, ainsi que 8.7 rebonds et 7.6 passes décisives. Injouable de chez injouable, personne ne pouvait le jouer en un contre un. C’est à partir de ce moment que les défenses se sont mises en place. Autre monstre et pas des moindres, Kobe Bryant. Durant la même année, il réalise même 2 mois à plus de 40 points de moyenne en 2006 (43.4 points par match en janvier et 41.6 points par match en avril). En 2003, il les atteint aussi au mois de février (40.6 points), il n’a que 23 ans à ce moment mais il atteint aussi cette barre au mois de mai 2007.

On this date: Wilt Chamberlain scores 100 points | Wilt chamberlain, Nba  basketball art, Nba player stats

Les deux arrières ne sont pas les seuls. Wilt Chamberlain reste le monstre toutes catégories. Il réussit 7 mois différents à plus de 50 points par match. Parmi les mois les plus fructueux au scoring, il est premier 9 fois sur les 10 premières places (James Harden est 10ème). Parmi les autres grands noms de l’époque, Elgin Baylor a réussi à être présent en décembre 1961 et décembre 1962 (41.3 points par match et 39.4 points par match). On retrouve aussi Rick Barry en février 1967, avec un mois de 39.7 points par match ou encore Kareem Abdul-Jabbar en février 1972 avec 39.3 points par match.

Les chiffres donnent le tournis. James Harden qui est capable de scorer 40 points par match et lâche 10 passes décisives, Kobe Bryant en mode on fire dans une équipe époque ultra défensive ou encore Stephen Curry qui a vraiment révolutionné le jeu à 3 points. Mais n’en n’oublions pas les autres légendes. Un seul mot, respect.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Russell Westbrook, roi du mois d'avril comme Stephen Curry

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités