*
Connect with us

Actualités

Les Knicks ne s’entendent pas en interne : le numéro 1 veut Victor Oladipo, le numéro 2 est réticent

source image : nba.com

Ça s’agite du côté de Manhattan. Les dirigeants des Knicks, qui réfléchissent à un potentiel trade de Victor Oladipo, seraient divisés sur le sujet. Scott Perry, le GM, n’est pas insensible aux qualités de l’arrière, tandis que Leon Rose montrerait quelques réticences à sa venue.

Les Knicks réalisent une intersaison plutôt calme mais intéressante dans le cadre de leur reconstruction. Ils ont d’abord réussi à drafter Obi Toppin avec le 8ème choix, celui qu’ils voulaient à tout prix. Afin de se positionner sur les gros poissons de la free-agency, ils se sont débarrassés de contrats gênants. Intéressés par Gordon Hayward, ils ne se sont pas précipités pour lui offrir autant d’argent comme ils auraient pu le faire sous l’égide de Phil Jackson. Non, ils ont plutôt misé sur des joueurs d’expériences avec les signatures d’Austin Rivers et Nerlens Noël. Toujours est-il que dans les bureaux du Madison Square Garden, l’idée d’obtenir un joueur All-Star trotte toujours dans l’esprit des dirigeants. Selon Marc Berman du New York Post, la piste menant à Victor Oladipo est d’actualité. Scott Perry, ancien GM du Magic qui a drafté l’actuel arrière des Pacers, aimerait l’attirer à New York. En revanche, Leon Rose émettrait quelques doutes :

« Selon plusieurs sources, Scott Perry, celui qui a drafté Oladipo à Orlando, aimerait explorer l’idée d’un transfert, mais Leon Rose, le président, prône la patience. Victor Oladipo n’a pas retrouvé son niveau All-Star depuis sa blessure au genou il y a deux ans. »

Victor Oladipo est très convoité, plusieurs équipes se sont rencardées auprès des dirigeants de l’Indiana. Cependant, à l’instar de Leon Rose, ces mêmes équipes ne sont pas totalement ouvertes à l’idée de lâcher plusieurs assets pour récupérer un joueur loin de son niveau. Surtout, toujours selon le New York Post, les Pacers ne voudraient pas le libérer puisqu’une alchimie avec le nouveau coach, Nate Bjorkgren, est en train de naître :

« Selon d’autres sources, Oladipo n’est pas disponible comme il a pu l’être cet été. Il a rapidement créer une relation avec son nouvel entraîneur, mais l’arrière All-Star va entamer sa dernière année de contrat. »

Pour une fois, les Knicks ne prendront pas de risques inconsidérés, et c’est tant mieux. Les franchises intéressées par le profil de Victor Oladipo vont très certainement attendre de le voir jouer pour tenter un move. Oladipo n’a joué que 19 rencontres la saison dernière pour 14.5 points à 39.4% aux tirs, 3.9 rebonds et 2.9 passes décisives.

Le plus précoce des journalistes : Shams Charania le lycéen a la mentalité de MJ, rien de plus normal pour un natif de Chicago

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités