*
Connect with us

Actualités

Les Hawks envoient un message : une victoire sans appel contre les Nets après avoir échoué dans le money-time au dernier match

Source photo : Twitter the Daiy Dunk

Atlanta va être un problème, un gros problème. Une victoire certes mais surtout une victoire référence. Elle fera du bien dans les têtes et leur saison est officiellement lancée, il n’y a plus de place au doute. Derrière un Trae Young en mode floor general, les Hawks mettent une bonne petite claque à des Nets catastrophiques en attaque.

En ce début de saison, l’adresse ne va pas être présente tous les matchs. Il faudra prendre un certain rythme du à la pause trop courte ou trop longue selon les équipes. Les conditions ne sont pas optimales sans fans, moins d’adrénaline ou de tension. Les Nets réalisent une excellente saison mais sont tombés sur une équipe déjà prête à l’emploi. Ils n’ont pas défendu, ont enchaîné les un contre un, furent en panne d’adresse et si c’est passé au match « aller », pas aujourd’hui. Kyrie Irving avait fini fort après avoir raté ses 3 premiers quart-temps. Ce sera la même chose cette nuit, le money-time. Il réalise son pire match de la saison : 18 points à 6/21 au shoot et 2/11 à 3 points. Kevin Durant clôt la rencontre à 28 points. Une nouvelle fois, Caris Levert a eu du mal à trouver son rôle entre le scoring et le playmaking. La bonne idée serait de lui mettre un vrai meneur à ses côtés… Mais derrière Kyrie Irving, seul Chiozza peut remplir ce rôle et ce dernier n’a pas sa chance.

Les Hawks ont donc commencé fort et le shoot à 3 points de Trae Young est assez équivoque. Par la suite, le collectif fait le boulot et ce match a été une preuve que les Hawks sont sous-estimés. C’est simple, le danger vient de partout. John Collins peut dominer à l’intérieur et à 3 points. La défense se resserre et ce sont les extérieurs qui en profitent. De’Andre Hunter et Cam Reddish en premier lieu. Ce qu’il faut faire pour gagner ? Défendre. Les deux là savent y faire et l’ont prouvé cette nuit, notamment le premier cité qui va être vite considéré comme un top stoppeur de la ligue dans les mois/années à venir. Clint Capela est un solide deuxième rideau et profite de la vision de jeu de ses jeunes coéquipiers. Que dire de sa fonction aux rebonds ? C’est un point faible des Nets et quand Kyrie Irving, sans faire lui faire offense, est ton plus grand rebondeur, ça en dit long. Brooklyn ne met pas un foutu 3 points ou presque dans cette rencontre et ne prend pas soin du ballon. Dominés physiquement, les hommes de Steve Nash craquent complètement dans le 3ème quart-temps. Le mini comeback sera anecdotique à 5 minutes de la fin, hormis pour voir John Collins fracasser le cercle dans tous les sens.

La ligue est désormais prévenue. Atlanta version 2020/2021, c’est du très sérieux, il faudra maintenant de la constance, n’oublions pas que l’équipe est relativement jeune.

1er splash et 1ère dinguerie : Trae Young a annoncé la couleur du logo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités