*
Connect with us

Actualités

Les grands débuts de Kevin Durant et Kyrie Irving : pire que des cousins sur un playground

Un frère, un cousin, un pote. On a toujours ce gars avec nous, qui fait tout pareil et cette comparaison est toute trouvée pour évoquer Kevin Durant et Kyrie Irving. Du terrain, au banc ou dans le vestiaire, ils sont fait du même bois.

Après n’avoir plus joué depuis les finales contre les Raptors, Kevin Durant effectuait son grand retour. On l’a senti dès le début de l’échauffement, KD avait faim et entre sourires avec Kyrie Irving, Russell Westbrook et Bradley Beal (les deux n’ont pas joué, Scott Brooks les a mis au repos), Durant était entre bonheur et excitation. C’est au bout de quelques secondes de jeu que Durantula claque un dunk suite à un raté de Kyrie Irving. La nouvelle star des Nets a terminé la rencontre à 15 points, en commençant par un somptueux 5/8 au shoot. Même s’il a raté deux shoots à 3 points, on retrouve du traditionnel entre du jeu en triple menace, des shoots sur la tronche des défenseurs et une belle activité en défense. Le plus dur pour lui maintenant, sera d’enchaîner. On a bien vu par moment qu’il avait du mal à finir en 1 vs 1, ne pouvant pas dépasser son défenseur. En forme mais pas en forme comme il y a 1 an, donnez lui encore quelques mois pour redevenir le vrai Durant. Mais même à ce niveau, il peut coller sans problème 25 points par match.

De l’autre côté, on retrouve Kyrie Irving et si son début de match ne présageait rien de bon, il termine à plus de 70% au shoot. Ne prenant aucun shoot libre, le coquin sait toujours mettre dedans avec cette réussite monstre. Lui aussi faisait en quelque sorte son comeback. A la sortie d’une saison de 20 matchs, son leadership avait été mis en relief car l’équipe ne gagnait pas vraiment. Hormis ses derniers matchs avant sa blessure, tout ou presque était à jeter à la poubelle collectivement. Il finira cette nuit à 18 points et 4 passes décisives. En tant que meneur de jeu, Ky a essayé de mettre le Snake dans de bonnes conditions et leur duo parle déjà pour eux. Ils se connaissent sur le terrain et ça se voit. Le récital des deux bonhommes a été un véritable régal.

De manière un peu plus générale, on se demande quel sera le fond de jeu. Quand deux GOAT offensifs sont « skillés » de cette manière, comment ne pas leur filer le ballon ? C’est ce qui s’est passé en début de match, à tel point que cela a conditionné la suite et pas toujours pour du beau jeu. Steve Nash devra mettre un point d’honneur à plus faire bouger le ballon, provoquer plus de mouvement off-ball. Mais tout n’est pas à jeter, le jeu de transition et même de semi-transition a été millimétré. Et en parlant de régal, comment ne pas citer Deni Avdija ? 5/5 au shoot, 3/3 à 3 points dont un buzzer beater, son drive, sa vision de jeu et son toucher ont fait l’étalage de son talent immense. Ce sera un rookie à observer de par son jeu car même sans évoquer sa réussite, on sent bien que ce petit pue le basket.

Kevin Durant et Kyrie Irving devraient rejouer au prochain match mais c’est quasi du domaine de l’impossible de les imaginer jouer le dernier match de pré-saison, étant donné qu’ils ouvrent le bal à la vraie rentrée. On a en tout cas été heureux de les revoir, en espérant qu’ils restent le plus éloignés de l’infirmerie.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités