Connect with us

Actualités

Les détails de l’ultimatum de Kevin Durant : un message qui a le mérite d’être clair

Source photo : Twitter

NBA – Kevin Durant continue son petit bordel chez les Nets et ferait passer Kyrie Irving pour un sage. La star des Nets a eu un entretien avec son propriétaire Joe Tsai et après quelques semaines de plénitude, c’est reparti pour la bagarre. La star de Brooklyn avait beaucoup de choses à dire.

Que c’est chaud, que c’est chaud pour les Nets en ce moment et il faudra faire fort pour réussir à s’en sortir indemne. Rentrons dans le vif du sujet, Kevin Durant souhaite être transféré, à la différence près que cette fois, il a donné en quelque sorte, un ultimatum au propriétaire Joe Tsai. Le propriétaire n’est pas censé s’occuper de ça mais il a malgré lui, le destin de son équipe en mains. Pour résumer la situation KD a annoncé à son proprio qu’il accepte de rester mais demande en échange la tête de Steve Nash ainsi que du président des opérations basket, Sean Marks. Une demande complètement dingue, surtout concernant Marks, puisqu’il a tout fait pour lui ou presque. En conférence de presse, il a toujours protégé ses joueurs, Kyrie Irving le premier. Il a réussi à recruter les « proches » de Kevin Durant pour que le joueur soit heureux. Le retour de bâton fait mal. Selon le numéro 7 des Nets n’aurait aucune foi en Steve Nash et Sean Marks et ne souhaite plus avancer avec eux.  Le message est passé et Joe Tsai va devoir choisir avant le début du training camp, puisque Kevin Durant ne compte absolument pas changer de position et fera tout pour se faire transférer d’une manière ou d’une autre, s’il n’obtient pas ce qu’il veut.

https://i2.wp.com/www.parlons-basket.com/wp-content/uploads/2022/07/kevin-durant-nets-nba.jpg?resize=700%2C400&ssl=1

Kevin Durant : 27.2 points à 49.6% au tir, 38.4% à 3 points, 7.1 rebonds et 4.3 passes de moyenne aux Nets

Steve Nash était arrivé en septembre 2020 car il avait des bonnes relations avec Kyrie Irving et Kevin Durant. La suite n’a été qu’un long cauchemar entre Kyrie qui déclare publiquement qu’il n’a pas besoin de coach et maintenant avec cet ultimatum. Sur le terrain, ce n’était pas vraiment beau à voir, il faut être honnête, ça ressemblait plus au playground du coin qu’à une vraie équipe collective. En même temps quand il y a deux des meilleurs joueurs de 1 vs 1 de l’histoire, difficile de ne pas se laisser tenter à ce genre de plan de jeu. Il a fallu gérer les égos, les absences, les blessures, Steve Nash n’a pas été parfait mais comment lui jeter la pierre à 100% ? La situation est pire pour Sean Marks. Avant même l’arrivée des deux superstars, l’ancien des Spurs a réussi à mettre en place une équipe capable d’aller en playoffs sous l’impulsion de Jarrett Allen ou encore D’Angelo Russell. Ce serait cruel de le virer mais bienvenue dans le monde de la NBA où les joueurs ont le pouvoir dorénavant.

C’est rare de voir un joueur mettre un si gros coup de pression à son équipe. Kevin Durant s’amuse à jouer les dictateurs mais il a le mérite de faire parler son honnêteté. Attention à ce que ça ne lui retombe pas dessus.

Le shoot de la nuit : Evan Fournier envoie une bombe au buzzer sur une jambe du logo

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les deux options dans l'esprit de Kevin Durant

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités