*
Connect with us

Actualités

Les champions en titre sortent au premier tour : Devin Booker est déjà légendaire, la belle histoire ne fait que commencer

Source Photo : Getty Images

LeBron et les Lakers n’auront pas réussi à s’offrir un Game 7 dans cette série. Auteurs d’une nouvelle première mi-temps désastreuse, les Angelinos avaient réussi un beau comeback mais Phoenix n’était pas prêt à céder quoi que ce soit. Un Devin Booker monstrueux vient récompenser le travail de Monty Williams et des Suns.

Quelques heures avant le coup d’envoi, on apprend la bonne nouvelle pour Los Angeles : Anthony Davis sera de la partie. Néanmoins, la réjouissance sera de courte durée. Les Suns démarrent sur une cadence endiablée, grâce au 3/3 à trois points de Jae Crowder en début de match. Pas besoin d’être étudiant en PACES pour comprendre qu’en face, AD est toujours blessé et ne peut pas jouer. Comme un signe de désespoir des Lakers avant la rencontre, Unibrow a été jugé apte, mais il rentre aux vestiaires à la moitié du premier quart. Los Angeles se déconcentre et Devin Booker profite de ce moment de faiblesse pour rappeler qui est le patron de la série. Il punit les Angelinos en plantant 22 points dans le premier quart-temps, à 8/9 au tir, 6/6 à trois points. Une réussite incongrue pour une prestation phénoménale : du step-back, du catch-and-shoot, il sort toute l’artillerie du sniper idéal pour rentrer dans le crâne des Lakers. Une entame assassine de Booker bien accompagnée par des Suns tournant à 72% au tir et 83% longue distance. Comme depuis le début de la série, rien ne rentre pour L.A. et cela manque terriblement d’imagination offensivement. Un violent 36-14 après 12 minutes. Le ton est donné pour le reste de la mi-temps. Les choix offensifs et la défense collective de Phoenix rendent les possessions des Lakers trop stériles.

Le match suit son cours, l’écart se stabilise autour des 20 points, quand soudain, au milieu du troisième quart-temps les Lakers se réveillent. Un brin d’égo et un bon grondement du Staples Center poussent les troupes de Vogel. LeBron James devient beaucoup plus entreprenant (pas trop tôt), prend davantage position et apporte enfin la puissance et l’agressivité nécessaire pour semer le trouble dans l’esprit des Suns (29 points, 9 rebonds, 7 passes décisives). Les efforts qui n’étaient pas fait depuis deux matchs et demi sont enfin là, accompagnés de contacts, plus ou moins rugueux. Même si le King ne veut pas lâcher son trône, le comeback s’arrête dans le dernier quart. Mené jusqu’à 29 points, les Lakers ont trop puisé pour revenir au score et sont coupés dans leur élan par l’expérience de Chris Paul. L’assommante réussite des Suns, qui bat son record de paniers à trois points inscrits en playoffs avec 18 tirs réussis, aura eu raison des pourpres et ors. L’escouade de l’Arizona n’aura que peu douté au final et la fantastique prestation de Devin Booker, amène les Suns en demi-finale de conférence. 47 points, 15/22 au tir, 8/10 à trois points et 11 rebonds pour l’arrière de Phoenix. Grosse désillusion pour les champions en titre qui quittent les playoffs d’entrée.  Pour la première fois de sa carrière, Lebron James est éliminé au premier tour.

Pas de back-to-back pour les Lakers, nous aurons un nouveau champion cette année Les Suns ont assumé leur rang et leur belle saison face à un gros poisson. On a forcément des regrets à cause des blessures de Chris Paul et Anthony Davis, mais au final Phoenix aura dominé L.A. sur l’ensemble de la série et retrouve logiquement les Nuggets au tour suivant.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Jason Kidd est courtisé : Blazers et Celtics sont intéressés, le retour sur le banc pourrait être soigné

  2. Pingback: Montrezl Harrell se confie sur son futur : le joueur clame avoir tout donné sur le terrain

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités