*
Connect with us

Actualités

Les Bucks ressortent encore vainqueurs du duel face aux Nets : 2 victoires sur 2 matchs, encourageant pour une future série de playoffs ?

C’était le duel de cette soirée NBA. Après un premier affrontement dimanche soir, les Bucks et les Nets se retrouvaient de nouveau. Première manche pour Milwaukee il y a deux jours, et la deuxième repart également chez les hommes de Mike Budenholzer.

Deux anciens MVP face à face. 4 All Star sur le terrain. On peut dire que le combat entre le 2ème et le 3ème de la conférence Est était plus qu’intriguant à voir. Et le match a tenu toutes ses promesses. Dès le début du match, les deux équipes sont concentrées défensivement, les stars doivent déjà s’employer pour pouvoir scorer. La raquette se réduit pour Giannis Antetokounmpo, Khris Middleton (23 points) est marqué et n’a pas la place de driver. C’est Jrue Holiday (23 points) qui doit porter des daims un peu perdus. De l’autre côté, Kyrie Irving préchauffe pour son immense soirée, en étant excessivement propre, alternant drive et 3 points. Kevin Durant n’est pas en reste et commence à planter ses premiers shoots. 34-33 pour les Bucks à la fin du premier quart temps, un score résumant bien la difficulté de dégager un leader dans le match.

Les 2ème et 3ème quart temps vont continuer sur le même rythme, simplement en voyant les joueurs se succédant sur le parquet, avec des fortunes diverses. Pour les Bucks, on retrouve un Bryn Forbes plus que tranchant (14 points), un DiVincenzo toujours aussi fort au rebond (10 points, 15 rebonds), et un PJ Tucker et Bobby Portis essayant d’apporter des petites choses défensives dans la raquette des Bucks. Pour les Nets, ce sont Mike James (10 points en 9 minutes) et Blake Griffin (9 points) qui apporteront réellement de la satisfaction. Du côté des déceptions, Deandre Jordan est a pointé du doigt. Pas forcément efficace en défense et ultra brouillon en attaque, l’ancien Clippers aura pénalisé son équipe à de nombreuses reprises. Malgré tout, on arrive dans le dernier quart temps avec un score plus que serré (94-92 pour Brooklyn).

Le dernier quart temps qui va être le théâtre d’une domination Bucks. Les Nets semblaient prendre un bel avantage au début du sprint final, portés par Kyrie Irving (38 points) et Kevin Durant (32 points). Mais Milwaukee va réagir avec une violence inouïe. Un run de 18-1 pour clore les débats. Giannis Antetokounmpo aura encore été énorme. Après ses 49 points de dimanche, il a récidivé avec 36, accompagnés par 12 rebonds et 4 passes. Une feuille de stats magnifique pour la victoire 124 à 118 des Bucks.

Milwaukee sort une nouvelle fois vainqueur de son affrontement face à Brooklyn. Certes l’effectif de Steve Nash est toujours amputé de James Harden mais attention à ne pas perdre ces statement game, car l’opposition en playoffs face aux Bucks pourrait faire peur à tout le New-Jersey.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités