Les Bucks résistent au duo Tatum - Brown avec un Giannis Antetokounmpo à 40 points, à la tête du hold-up
*
Connect with us

Actualités

Les Bucks résistent au duo Tatum – Brown avec un Giannis Antetokounmpo à 40 points, à la tête du hold-up

Malgré un duo Tatum – Brown en feu, auteur de 60 points, les Milwaukee Bucks ont remporté ce Game 5 (110 – 107). Dominés et derrière au score tout le match, les coéquipiers de Giannis Antetokounmpo sont venus à bout des Celtics au TD Garden. Ils ne sont plus qu’à une victoire de la finale de conférence Est.

C’était un match capital au TD Garden. Ce game 5, historiquement si important dans une série, avait tout pour nous régaler. Le début de rencontre ressemblait plus à un concours à 3 points qu’à un match de playoff. Au milieu du 1er quart temps, 60% des shoots pris par les deux équipes étaient de derrière l’arc. Les deux équipes se rendaient coup pour coup, les défenses ont eu un peu de mal à se mettre en place. C’est durant le deuxième quart temps que les Celtics vont prendre l’avantage et ce jusqu’au money time du match. La balle circule bien, les joueurs d’Ime Udoka trouvent des bons spots de shoot et profitent des nombreuses pertes de balle des Bucks (9 turnovers sur lesquels ils inscrivent 11 points) . Milwaukee de son côté s’entête dans un jeu stéréotypé qui vise à donner la balle à Giannis Antetokounmpo. Les Celtics rentrent au vestiaire avec un avantage de 7 points (47 – 54). Et la seconde mi-temps continue dans le même sens. Les C’s dominent collectivement leur adversaire, bien emmené par un Jaylen Brown en feu (16 points dans le quart temps).

Le problème c’est que l’équipe d’Ime Udoka n’arrive à conserver ou accroitre l’écart. A une minute de la fin, le Grec et Jrue Holiday plantent deux gros tirs à 3 points pour égaliser (105 – 105). Les Bucks prennent l’avantage grâce à un panier de Bobby Portis. Les Celtics ont la balle pour la dernière possession mais Jrue Holiday chipe le ballon à Marcus Smart et sécurise la victoire. Les coéquipiers de Jayson Tatum peuvent s’en mordre les doigts, ils n’ont jamais réussi à conserver un écart de points suffisant.

Pourtant les pensionnaires du TD Garden avaient tout pour remporter ce match. Le duo Tatum – Brown a été très bon : 34 points, 6 rebonds, 4 passes (12/29) et 26 points, 8 rebonds, 6 passes (9/19). Les C’s ont également pu compter sur leur banc. Derrick White (9 points, 5 rebonds et 6 passes) et Daniel Theis (11 points) ont réalisé de bons passages qui ont fait du bien à leur équipe. Malheureusement, leur maladresse longue distance (10/31, 32%) leur a coûté très cher.

Pour les Bucks, cette victoire sonne comme un hold-up. Ils ont passé le match à courir derrière le score et ont pu compter sur Giannis Antetokounmpo pour les garder vivant. Le Grec s’est une nouvelle fois offert une performance XXL : 40 points, 11 rebonds 3 passes, malgré quelques mauvais choix et quelques tirs forcés. Autour de lui l’aide s’est fait attendre. Jrue Holiday, devenue deuxième option offensive après la blessure de Khris Middleton, a eu du mal à se mettre en route. Finalement il termine avec une belle ligne de statistiques : 24 points, 8 rebonds, 8 passes mais surtout avec l’action du match, cette magnifique défense sur Marcus Smart à quelques secondes de la fin.

Cette défaite, les Celtics risquent de la regretter. Après avoir dominé tout le match, les C’s n’ont pas bien géré le money time. Les champions en titre n’ont jamais abdiqué et repartent dans le Wisconsin avec la victoire. La pression est sur les épaules des joueurs d’Ime Udoka, ils jouent leur saison sur le prochain match.

4 Comments

4 Comments

  1. Pingback: Une défense à apprendre dans toutes les écoles : Jrue Holiday tue par deux fois Marcus Smart pour la gagne

  2. Pingback: Marcus Smart explique son foirage total face au magicien Jrue Holiday

  3. Pingback: Les Celtics arrachent un match 7 avec un Jayson Tatum d’une autre planète

  4. Pingback: Marcus Smart raconte comment les Celtics ont pu dominer les Bucks dans le moneytime

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités