Connect with us

News

Lebron James n’a pas de pitié pour le Warriors : « ce n’est pas bizarre de jouer contre ces Warriors »

Il s’agit probablement de la plus grande rivalité des années 2010. Lebron James contre les Warriors. 4 finales consécutives et des moment historiques chaque année. Mais cette rivalité est probablement finie avec un James vieillissant et surtout des Warriors à l’agonie.

En tout cas, cette situation chez les Warriors ne semble pas gêner plus que ça le King. James déclarait même au micro de Kyle Goon qu’il avait connu ce que la franchise californienne traversait en ce moment :

« Si c’est bizarre ? Non, pas quand on y est [sur le terrain]. J’y pense quand je les regarde, quand je suis chez moi et que je les regarde c’est bizarre de voir Klay [Thompson] en costume et de ne pas voir Steph [Curry]. Mais pas quand on joue »

On sait qu’une grande partie de la Ligue ne plaint absolument pas les Warriors. Bien au contraire, une source anonyme révélait récemment : « On veut tous les battre et voir Steph avec la serviette sur la tête dans le 4e quart-temps. » LeBron est bien plus mesuré dans ces propos et on peut le comprendre tant ces mots semblent durs comparés à la communication millimétrée du King. Il n’empêche qu’il ne faut pas demander à la star des Lakers pour plaindre ses rivaux :

« Je les ai joués en Finals sans Kevin Love et Kyrie Irving. Donc non [ce n’est pas bizarre] »

On ne peut que donner raison aux King sur ce point là qui, bien souvent, était trop esseulé pour rivaliser avec l’armada des Warriors. Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir un cinq majeur composé uniquement de joueurs All-Star. Certains ont même du avoir JR Smith bourré à leurs côtés dans le cinq. Les Warriors ne sont tout de même pas loin de cette situation cette année. Souffrant des blessures de leurs joueurs stars, ils se reposent sur des inconnus venant de G-League et sont même contraints de venir avec seulement 9 joueurs sur la feuille de match. Le sort semble s’acharner sur eux après toutes ces années bénies.

Attention tout de même à ces Warriors. Si cette année s’annonce comme une année de transition, ils devraient revenir très forts la saison prochaine avec les retours de blessures et un nouveau choix de Draft. Never underestimate the heart of a champion.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"




More in News