Lebron James assume ses propos : sa sortie n’était pas maladroite et veut que la polémique se termine – The Daily Dunk
Connect with us

News

Lebron James assume ses propos : sa sortie n’était pas maladroite et veut que la polémique se termine

Après un entrainement d’équipe, LeBron James est revenu sur sa déclaration plus que douteuse à propos de la polémique qui entoure Daryl Morey avec la Chine. Vraisemblablement, le sort de ses fans hongkongais ne compte toujours pas pour le King. Les maillots brûlés ? Comme une impression de déjà-vu…

Ce mardi, de retour d’un périple assez mouvementé en Chine, LeBron s’était exprimé sur le tweet de Daryl Morey en soutien aux manifestants de Hong Kong. Depuis ce tweet, c’est une vraie bataille que se livre la Chine contre la NBA. Adam Silver tente tout ce qu’il peut pour arranger la situation et éviter à la ligue un désastre commercial et économique. Porte-parole de la NBA, notamment sur des sujets controversés touchant à la société, LeBron avait déclaré que ce tweet était une erreur et que le GM des Rockets n’était pas « assez éduqué » sur la question pour en parler. Décrié de toute part par les fans NBA sur ce faux-pas qui ont vu cette déclaration comme un soutien à la Chine et à ses milliards de dollars. Le King n’en démord pas et réaffirme sa position.

Mes propos étaient ce que je ressentais. Et comme je l’ai dit hier quand je parle d’un sujet, je me place d’un point de vue très logique. Évidemment, hier, j’ai exprimé des pensées sur ce que je ressentais et comment j’ai vécu cette semaine en Chine.

Le King a prévenu les médias. C’est la dernière qu’il abordera ce sujet. Son objectif est dorénavant tout autre.

J’ai prévu d’être le capitaine et de l’équipe et tenter de gagner le titre. C’est mon objectif principal. J’ai tweeté pour faire comprendre ce que j’ai voulu dire à propos de cette situation et comment ça m’est venu à l’esprit. J’en parle maintenant. Je n’en parlerai plus. Je trahis mes coéquipiers en continuant de rester focalisé sur ce sujet qui ne nous est pas bénéfique. Nous tentons de gagner un titre. C’est pourquoi nous sommes là. Nous ne sommes pas politiciens. Mais nous sommes des leaders. Mais si on ne sent pas le besoin de parler d’un sujet, on n’est pas forcé d’en parler.

Pas sûr que cette nouvelle déclaration plaise aux fans hongkongais du King qui avait déjà exprimé leur déception en piétinant et brûlant le maillot du #23 des Lakers. En se dédouanant du rôle d’activiste engagé, LeBron prouve qu’il ne veut pas du tout se brûler les ailes avec la Chine qui reste un marché trop important pour les finances de la NBA et les siennes par la même occasion. Business is business.

LeBron n’est pas un politicien. En effet, LeBron est juste un simple basketteur et n’est absolument pas le symbole de toute une génération de fans du ballon rond. La Chine a réussi à faire taire la NBA et c’est la liberté d’expression qui souffre. #morethanabusinessman

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News