Le nouveau classement FIBA révélé, la France toujours pas respecté, on commence à avoir l'habitude...
*
Connect with us

Actualités

Le nouveau classement FIBA révélé, la France toujours pas respecté, on commence à avoir l’habitude…

En ce décembre 2021, nouveau classement FIBA et une fois n’est pas coutume, c’est du grand n’importe quoi, encore plus notre équipe de France. Un jour ou l’autre, il faudra changer les « règles » de ce classement.

Pour la première place, on retrouve naturellement team USA. Champion olympique et non sans mal, l’équipe nationale peut dire merci à Kevin Durant, qui a porté son pays tout au long de la compétition et d’autant plus en finale. En 2ème position, on retrouve l’Espagne qui n’a terminé que 6ème. On a ensuite l’Australie, la Slovénie et… la France ! La team bleu, blanc rouge n’est qu’à la 5ème place ! Avoir battu les States en phase de poule et s’être hissée en finale n’est visiblement pas suffisant. C’est toujours plus satisfaisant que la 6ème place de l’an passé.

Image

Pourquoi ce classement n’a ni queue ni tête ? Les résultats et les victoires comptent… mais pas tant que ça. Ce classement est basé sur un système de points. Par exemple, une équipe qui gagne par 2 points ou par 20 points, peut faire perdre à équipe pas moins de 200 points (pour le classement). Une équipe qui l’emporte face à une autre équipe mieux classée a aussi son importance. Plus surprenant, la FIBA compte les performances sur une période de 8 ans. La France peut ainsi attendre longtemps avant de se hisser dans les toutes premières places à moins de gagner tous les matchs par 30 points, ce qui ne risque pas d’arriver tout de suite.

On sait comment ça marche et pourtant, ça a le don de nous énerver. Le meilleur moyen de nous faire oublier ce genre de classement et de ramener la médaille d’or et de botter le cul des adversaires devant nous, à l’image d’un joueur drafté trop bas. On espère que ces règles seront un jour changés. Si team USA ne se qualifie pas pour les prochains JO, ils auront toujours les capacités d’être à la première place, ce qui n’a franchement aucun sens.

Natalia Bryant raconte comment Kobe Bryant analysait les films comme un match de basket

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités