Connect with us

Actualités

Le MVP de la bulle : le niveau insensé de T.J Warren, Jimmy Butler a intérêt à se tenir à carreau

Digne de Budokai Tenkaichi 3, ce tournoi new look par la NBA, voit éclore quelques gros talents. L’un d’eux se nomme T.J Warren et le garçon est en éruption depuis 3 matchs.

Indiana, San Antonio, Phoenix, voici les équipes surprises depuis le retour de la NBA. Non seulement, elles gagnent mais en plus elles jouent bien. En terme individuel, T.J Warren est celui qui explose le plus dans la bulle d’Orlando. Le joueur réalisait déjà une très bonne saison : 19.7 points à 53.1% au shoot, 35.9% à 3 points, ainsi que 4.1 rebonds et 1.2 passes. Si vous connaissez déjà un peu le joueur, ces chiffres ne sont pas choquants. Phoenix l’avait drafté pour ça, scorer et marquer avec efficacité, avant de l’envoyer dans l’Indiana en échange d’un tome de Hunter x Hunter. Il ne multiplie pas les isos comme James Harden, mais T.J Warren peut scorer sur beaucoup de joueurs dans cette ligue. Son Q.I basket fait la différence pour faire parler son efficacité. Sortir des écrans, profiter du jeu collectif de son équipe ou jouant sur pick and roll. Cependant, personne ne s’attendait à ce qu’il puisse exploser de statut « bon joueur » à MVP. Oui, il y a seulement 3 matchs, mais qu’importe, la NBA nous a trop manqué pendant 4 mois, pour qu’on puisse mettre ce genre de performance de côté.

Il y a eu ce premier match sorti de nulle part contre Philadelphie. Les Sixers ne font pas peur cette saison mais quand une équipe joue deux All-Stars, l’extra motivation est toujours présente. Sans jamais forcer un de ses shoots et jouant sur ses spots, T.J Warren claque 53 points en ne ratant que 9 shoots sur 29 tentés, difficile de faire plus propre. Ce n’était que le début de grandes choses, puisqu’il remet le couvert contre Washington avec 34 points. Et comme si ça ne suffisait pas, il plante 32 pions hier en ratant seulement 4 petits shoots !! Le garçon était déjà à 17 points à 100% après un quart-temps contre le Magic… Dans cette bulle, il est tout simplement le MVP : meilleur marqueur  avec 119 points, il tourne à 39.7 points par match, shoote à 65.3% et 60.9% à 3 points et un plus – minus de +39. Sans oublier les 3 victoires de son équipe, ce qui reste le plus important.

Il ne shootera pas de telle manière en playoffs mais on lui souhaite d’être toujours dans la zone. Les fans sont toujours du côté de l’outsider… Jimmy Butler n’a qu’à bien se tenir.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités