*
Connect with us

Actualités

Le Heat passe premier à l’est devant Dwyane Wade : l’american airlines arena, un territoire gardé comme au bon vieux temps

On essaye de rester dans la vibe mais parfois, impossible de ne pas être vieux con. A l’image de la crypto.com arena qui prendra place du Staples Center, impossible d’appeler l’ancien America Airlines Arena, la FTX Arena. Le Heat est vraiment dur à jouer à domicile, ce qui pourrait rappeler le bon vieux temps, surtout quand un certain Dwyane Wade débarque en ville.

Les fans du Heat sont souvent vannés. Ils ne sont pas présents en début de match, l’affaire du game 6 contre les Spurs en 2013 et on en passe et des meilleurs. Lors de leurs grandes années, le Heat est pourtant tout en haut de la pyramide à domicile. Pour leur premier titre, Miami alors emmené par Shaq et Wade, ne perdent qu’un match à la maison lors des playoffs. En 2013, la bande de Lebron James gagne 37 matchs et n’en perd que 4 à la maison. Encore cette saison, les floridiens ont gagné 6 matchs pour une défaite. C’était un match important cette nuit pour le classement, seulement 0.5 game séparait les deux équipes. Si le score montre le contraire, Washington se bat, défend fort mais a chuté en seconde mi-temps. Absent lors des deux derniers matchs, Bam Adebayo était absent. Il a pu revenir dans le groupe et a performé avec 20 points, devant son mentor Dwyane Wade :

« Je me sentais bien, je me sentais bien d’être de retour avec mes coéquipiers. Mes coéquipiers m’ont plutôt bien accueilli. Je ne peux pas me plaindre. L’absence de deux matchs a été formidable pour moi. Je me suis reposé. »

Bradley Beal termine à 30 points et Kyle Kuzma 19 unités pour les Wizards. Duncan Robinson plante le 3 points qui fait le break et Miami a pu prendre le contrôle dans le 3ème quart-temps en plantant un 7/8 de loin. L’écart sera de 15 points et les magiciens ne reviendront pas au score. Après la rencontre et suite à la scène marrante avec Wade, Erik Spoesltra a voulu rappeler à quel point Washington était une bonne équipe, surtout défensivement.
Personne n’a raté la présence de Flash, qui fait le tour des States en ce moment, avec la promotion de son livre. C’est toujours cool de voir le roi de la triple A présent sur ses terres. Le Heat pointe désormais à la première place de l’est, à savoir encore pour combien de temps.

La troupe d’Erik Spoelstra mérite le respect. Elle joue fort, elle joue bien, des deux côtés du terrain et surtout avec Jimmy Butler en chef de meute. Le bougre aura logiquement été élu joueur du match : 32 points à 11/19 au shoot, 10/10 aux lancers, 5 passe et 4 interceptions.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités