Connect with us

Actualités

Le genou de Lonzo Ball ne va pas mieux : le meneur ratera le début de saison

Source photo : Basketball Earth

Depuis Derrick Rose, on aime pas lorsqu’un genou grince dans l’Illinois, c’est pourquoi l’état de santé de Lonzo Ball inquiète. Absent depuis le 14 janvier dernier, le meneur devait initialement revenir pour les playoffs. Il y a un léger retard dans le calendrier de sa convalescence…

Quand-est ce que rejouera Lonzo Ball au basket-ball ? C’est une question qui peut paraître ridicule au premier abord compte-tenu du jeune âge du meneur (24 ans), mais cette question a néanmoins du sens puisqu’il traîne une blessure au genou depuis mi-janvier. Or, entre temps, il y a eu la fin de saison, les playoffs, et l’intersaison, et à l’aube du training camp, le genou de l’ex Laker est toujours en mauvais état. Ca fait désormais huit mois sans jouer. Par conséquent, les Bulls et Lonzo Ball se sont entendus pour que le meneur se fasse de nouveau opérer. Cela lui coûtera  quatre à six semaines d’absence, ce qui signifie que le Big Baller manquera le début de saison. Et clairement, ça sent pas bon pour lui puisqu’il s’agit (déjà) de la troisième opération au niveau de genou pour soigner son ménisque, depuis le début de sa carrière.

Ce qui est d’autant plus inquiétant, et à la fois dommageable, c’est que Lonzo Ball a signé son contrat de 80 millions de dollars sur quatre ans la saison dernière. Sa saison était extrêmement intéressante étant donné qu’il s’agissait de son meilleur exercice en carrière avec 13.0 points (42% longue distance), 5.4 rebonds et 5.1 passes de moyenne, avec une défense de patron. Afin de compléter la ligne extérieure composée de Zach Lavine et DeMar DeRozan, les Bulls devraient s’appuyer sur le jeune Ayo Dosunmu. On peut aussi noter que Chicago avait prévu le coup, avait anticipé en signant Goran Dragic, qui vient joindre Coby White et Alex Caruso, deux autres joueurs capables de jouer au poste 1. 

A nouveau, les Bulls devront grandement batailler pour se qualifier directement en playoffs, et l’absence de Lonzo Ball risque de peser. Premier rideau défensif, le meneur était également très important dans le système offensif de Chicago.

La déclaration de la nuit : Vincent Collet craque complètement sur l’Espagne…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités