*
Connect with us

Actualités

Le défi de Jeanie Buss se nomme Lebron James : se la jouer Kobe Bryant ou Kareem Abdul-Jabbar ?

C’est malheureusement triste mais véridique. Lebron James prendra sa retraite dans quelques années et peut être même plus tôt que prévu. On ne sait pas de quoi demain est fait mais en tant que business woman, Jeanie Buss doit penser à l’avenir et s’est exprimée sur le sujet.

Connue un temps pour être la petite fille de Jerry Buss. Connue pour avoir été la femme de Phil Jackson. Elle a fini par se faire un nom en poursuivant sa route. En bossant dans l’ombre, l’amie proche de Kobe Bryant a attendu son heure et a montré qu’elle n’avait aucune pitié en dégageant son frère de sa route. Les années défilent et est devenue à 59 ans, la première propriétaire à avoir remportée un titre NBA. Elle est arrivée après la guerre mais c’est bien Jeanie qui a géré la retraite de Kobe Bryant, c’était d’ailleurs sa première vraie mission. N’oublions pas aussi qu’elle a connu la retraite de Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar à travers son père. Dorénavant, le prochain objectif est Lebron James. Rien qu’à voir les noms, il y a quand même de quoi s’étouffer. Chacun pourrait être le GOAT de son sport, alors avoir la possibilité d’avoir les 4 dans la même franchise et qui prennent leur retraite avec les Lakers, c’est quand même fort. Invitée par First Take sur ESPN, madame Buss s’est épanchée sur le sujet :

« C’est comme un très bon match. Nous voulons qu’il reste aussi longtemps qu’il veut rester Kareem Abdul-Jabbar a joué jusqu’à ses 42 ans. Lebron a dit quelque chose l’autre jour, qu’il ne jouerait probablement pas à 46 ans. Alors peut être quelque part entre maintenant et 46 ans, donc encore 10 ans, peu importe ce qu’il veut faire.

Nous aimons l’avoir, je dois dire qu’il a drafté une superbe équipe All-Star hier. Il connait le basket, il est compétitif. Nous rigolons beaucoup avec lui, la seule chose qui manque c’est les fans. »

Dans les bureaux, Jeanie Buss et son staff ont fait un boulot monstre dernièrement. Recrutement de Lebron James en 2018, Anthony Davis en 2019, titre NBA en 2020. Si l’équipe reste monstrueuse, en y ajoutant Harrell ou Schroder, Sean Marks a répondu à sa potentielle rivale avec une intersaison 2019 monstre et un transfert incroyable fin 2020. Est-ce que le duo Lebron James – Anthony Davis résistera au meilleur trio offensif de l’histoire en la personne de Kyrie Irving, Kevin Durant et James Harden ? Nous le saurons assez vite. Pour en revenir au sujet principal, Lebron James a encore évoqué son fils Bronny lors du All-Star Game. Il fera tout ce qu’il faut pour jouer avec lui, bien sûr si sa santé le lui permet. On lui souhaite, déjà pour lui, la fierté serait immense et pour les fans, sa legacy serait encore plus respectable.

Kobe Bryant pensait pouvoir gagner beaucoup de titres à la fin des années 2010, idem pour Magic Johnson à la fin des années 90. Malheureusement, la vie en décide parfois autrement et quand le physique ne suit plus, il n’y a pas grand chose à faire, le facteur chance ne dure pas toujours. On espère que Lebron James pourra partir par la grande porte.

Damian Lillard n’était pas né tueur, il l’est devenu : le feu s’est allumé durant une confrontation avec son coach

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le classement des ventes de maillots par joueur et par équipe en France : les Lakers sont bien placés pour un petit marché

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités