Connect with us

Actualités

Le buzzer de la nuit : le champion WNBA sorti au buzzer, Shey porte bien son prénom

Les playoffs commençaient cette nuit en WNBA et les fans en auront eu pour leur argent league pass. C’est aussi la raison pour laquelle les matchs à élimination directe peuvent être excitants… Pour ceux qui ne supportent aucune des deux équipes mais cruels pour les autres.

Washington 84-85 Phoenix

Dans le sport, il n’y a rien de plus beau qu’une revanche. Elle se nomme Shey Peddy et elle a évolué à Washington avant son arrivée à Phoenix, l’équipe tenante du titre WNBA. Shey ne jouait pas beaucoup et s’est fait couper en début de saison mais aucun fan des Mystics ne l’oubliera désormais, c’est une certitude. Skylar Diggins-Smith et Diana Taurasi sont on fire à 3 points sauf que le Mercury est mené avant l’ultime possession. Skylar drive ligne de fond et le côté faible est complètement oublié. Shey réceptionne le ballon, feinte de shoot, la défense prend un avion Ryanair, elle ne tremble pas et le buzzer beater effleure à peine le filet, tellement le shoot était pur. SWISH ! Washington se retrouve ainsi éliminé… Les regrets peuvent être immenses et les Mystics pensaient sans doute avoir la victoire en main. Entre les plus de 10 points d’écart plus tôt dans la rencontre ou Mitchell qui avait pourtant mis 25 points, elle finira par rater un lancer crucial à quelques secondes de la fin, son seul manqué de la soirée… Avec ce lancer, il y aurait pu avoir prolongation. Le sport peut parfois paraître tragique.

Chicago 81-94 Connecticut

Le Sky a malheureusement perdu. La plus frenchy des équipes, grâce à la connexion Edwige Lawson-Wade et son mari, le coach de Chicago, a dû rendre les armes. Chez The Daily Dunk, on dit souvent que ce soit en NBA ou WNBA, les playoffs ne sont qu’un prolongement de la saison et une nouvelle fois, on a visé dans le mille. Le Sky craque véritablement dans le 3ème quart-temps, à l’image de leur fin de saison régulière, et n’arrivera jamais à refaire son retard, jusqu’à être mené de 20 points. Comme si souvent cette saison, le duo DeWanna Bonner – Alyssa Thomas a été intenable (51 points hier soir) et le 27 à 11 en revenant après la pause fut trop rédhibitoire. Il n’en faut pas oublier les progrès de Gabby Williams, la saison incroyable de Vandersloot mais force est de constater que Chicago est en train de faire du surplace…

Les choses sérieuses reprennent demain avec l’entrée en piste de Minnesota et Los Angeles. On ne dirait pas non à un autre buzzer.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités