*
Connect with us

Actualités

Lauri Markkanen prend enfin la porte : les Bulls ont créé une vraie équipe pour le concours de dunks

Source photo : ESPN

C’est pas old trafford mais ça a bougé pas mal, plus précisément en NBA avec un deal à 3. Lauri Markkanen s’en va enfin mais pas sûr que sa situation soit meilleure chez les Cavs. Retour sur ce deal en triangle.

Chicago : les Bulls voulaient bouger Lauri Markkanen puisque ce dernier était devenu un poids et qu’il n’a jamais su être la star tant attendue. Dans ce deal à 3, les Bulls récupèrent donc Derrick Jones Junior. Le plateau qu’il forme avec DeMar DeRozan et Zach LaVine est prodigieux. On parle peut être là du meilleur trio dunkeur de l’histoire de la ligue. Ajoutez à ça un bon joueur d’équipe, un petit shoot à 3 points dans le corner et un peu de défense. Chicago récupère aussi 2 tours de draft. Il manque sans doute un bon shooteur à cette équipe mais attention aux Bulls pour l’année prochaine. L’équipe est devenue dangereuse en un été.

Cleveland : moqué par les autres boss de la ligue, on peut les comprendre. Le choix est vraiment chimique et la tactique des Cavs n’a pas vraiment de sens sur ce move. Les Cavaliers récupèrent Lauri Markkanen. Relativement jeune avec ses 24 ans, sera t-il starter pour autant ? Il n’y a pas moins de 4 poste 4 dans cette équipe. Kevin Love sera t-il un Cav à la rentrée ? Et même sans ça, compliqué de connaître le projet de Koby Altman. L’ancien Bull tournait à 13.6 points et 5.3 rebonds la saison passée. Cette signature se fait dans un cadre d’un sign and trade à hauteur de 67 millions de dollars.

Portland : l’histoire s’arrête donc là, pour celui qui aura essayé de briller dans l’ancienne équipe de papa. Tout autre défi pour Larry Nance jr. Il tentera d’occuper ce rôle de défenseur amovible et pour une fois, les Blazers possèdent enfin un profil athlétique, capable de finir au cercle mais là encore, ce n’est pas ce qui fera rester Damian Lillard, à moins de résultats retentissants.

Comme si souvent, les Cavaliers se retrouvent perdants dans cette histoire. On ne voit pas en quoi leur équipe s’est vraiment améliorée. Chicago reste le grand gagnant, quant à Portland, Chauncey Billups devra construire avec ce qu’il a.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités