*
Connect with us

Actualités

L’anecdote énorme sur la première signature de Klay Thompson : « Je dois aller à la maison nourrir mon chien »

C’est tout à fait normal si vous retrouvez des anecdotes sur Klay Thompson en ce moment. The Athletic a interrogé une partie de ses anciens coéquipiers et anciens coachs, et c’est à mourir de rire, comme si souvent avec Killa Klay. L’anecdote le concernant dans cet article évoque… son chien. Non on vous promet, c’est vraiment intéressant et surtout improbable.

Klay Thompson n’est autre que l’illustre fils de Mychal Thompson. Avant d’aller en NBA, il est déjà connu par le monde de la balle orange. Bien que dans une ligue mineure, il tourne à plus de 20 points par match au lycée et marque 7 paniers à 3 points pour gagner le titre d’état. Pour réaliser son rêve d’aller en NBA, il passe par la faculté de Washington State. Son parcours n’est pas commun et il a dû cravacher pour se faire remarquer. Il végétera 3 ans en NCAA et aura l’honneur de se faire retirer son maillot. Une belle prouesse, ce n’est que la 2ème fois que cela arrive à Washington State. Vient alors ses premiers pas chez les pros et dès sa première année, le garçon se fait remarquer, en témoigne la signature de son contrat. L’ancien coach assistant Jerry DeGregorio raconte comment ça s’est passé et cela ressemble tellement à Klay Thompson :

« Lors du 1er contrat de Klay, ils négociaient, et au milieu de ça, il devait partir. Il a dit « les gars, je dois rentrer à la maison maintenant, je dois aller à la maison et nourrir mon chien. »

Avec Klay Thompson, il ne faut pas mal parler de son chien Rocco, qui est devenu une star au fil des années grâce aux réseaux sociaux et surtout l’arrière des Warriors. On aurait bien aimé voir la tête de Bob Myers à l’époque mais la personnalité laissait déjà entrevoir qu’il n’était pas fait du même bois que les autres. Une histoire du même genre est arrivée quelques années après. 

« Nous étions en playoffs. Je pense que nous allions en finale de conférence. Rocco marchait dans le vestiaire, il est venu sous la douche, quand tout le monde se douchait. Je me disais, nous laissons les chiens venir dans le vestiaire, en train de chiller, venir dans les douches durant les playoffs ? Je me souviens que Varejao me disait, « Hey,ça n’arrive pas en NBA, seulement pour Klay. »

Arrivé un an après Stephen Curry, Klay Thompson n’a pas mis longtemps à se faire remarquer après le trade de Monta Elllis. Il terminera sa première saison à 12.5 points par match mais surtout, se détache par son adresse à 3 points avec un merveilleux 41.4% à 3 points. Le début de la belle histoire était lancé.

On en fait pas 2 des joueurs comme lui, tant sur qu’en dehors des terrains. Avec un contrat signé à presque 190 millions de dollars en 2019, son chien n’a plus de soucis à se faire sur son futur, tout comme son maître.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités