*
Connect with us

Actualités

Lamelo Ball pulvérise son record en carrière devant un Donovan Mitchell ébahi : 34 points à 14/27 au shoot, 4/9 à 3 points, 4 rebonds et 8 passes

Utah a encore gagné cette nuit et pourtant, un mot collait à la bouche de chacun : Ball. Donovan Mitchell ne dira pas le contraire lui qui a été surpris de la dinguerie de son rival du soir, Lamelo Ball. Ce dernier a réalisé son meilleur match en carrière pour sa « première vraie titularisation ». Star en devenir ? Difficile de ne pas s’enflammer avec la plus grosse perf d’un rookie cette saison !

Lamelo Ball a été titulaire avant ce soir mais c’était avant tout pour palier une blessure. Il semble vraiment s’installer vers ce statut de starter pour le plus grand bonheur des Hornets. Toujours dans son style si particulier, Lamelo Ball est capable de scorer et de passer à la fois. Son matchup n’était pas facile, parfois face à Donovan Mitchell et souvent pris par Royce O’Neale, il s’en est bien sorti. Ses shoots à 3 points ne furent pas faciles en shootant au nez et à la barbe de ses adversaires. Capable de changer de rythme après pick and roll, il n’hésite pas à se faire une place dans la raquette au contraire de son frère. Le match était dans un premier temps, mort, avant que Lamelo Ball mette le feu à partir de la fin du 3ème quart-temps, Donovan Mitchell n’en revenait pas :

« Je ne vais pas mentir, je suis très impressionné. Pas seulement sa capacité à jouer et sa compétitivité, mais aussi sa joie. Je ne pense pas que je ne l’ai jamais vu sourire tout au long du match. »

Lamelo Ball aura vraiment tout fait cette nuit. Main gauche, main droite, shoot, teadrop (parfois même de la ligne des lancers) ce jeune insolent n’a pas hésité à « défier » Rudy Gobert. Sa feuille de stats est impressionnante : 34 points à 14/27 au shoot, 4/9 à 3 points, 2/3 aux lancers, 8 passes, 4 rebonds, 2 interceptions. Mieux encore et ça le coach a kiffé, le petit frère de Lonzo Ball n’a perdu aucun ballon, preuve que cet axe de progression est fulgurant. La défaite fait mal, et scorer en perdant n’est jamais une bonne nouvelle mais l’important pour les jeunes joueurs est de bien jouer et progresser. Tous ces ingrédients étaient réunis cette nuit et on est certain que le rookie réussira à scorer fort et gagner en même temps dans le futur. C’est n’est que le début de sa carrière !

Pour impressionner un joueur du standing de Donovan Mitchell, il faut quand même le faire. Lamelo Ball n’a été défendu que par des bons joueurs défensifs cette nuit et ça aussi c’est une nouvelle preuve de ses nombreux progrès.

Se faire allumer à la télé pour avoir porté un maillot NBA fake…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités