*
Connect with us

Actualités

Lamarcus Aldridge prend sa retraite : la légende des Blazers a un problème au cœur, merci pour tout l’artiste !

Triste nouvelle dans le monde de la NBA, Lamarcus Aldridge ne foulera plus jamais un parquet après avoir brûlé tant de fois le filet. La nouvelle a fait comme l’effet d’une bombe. L’ancienne star des Spurs n’a pas voulu prendre de risque et mettre sa vie en danger.

Que la fin de carrière est triste et ne peut que nous rappeler celle de Chris Bosh. Lamarcus Aldridge s’était fait couper par les Spurs, pour jouer le titre avec les Nets. Brooklyn l’a signé mais l’aventure n’aura duré que quelques semaines. C’est à travers une lettre que la légende des Blazers a décidé de prendre sa retraite. Il remercie toutes les franchises par lesquelles il est passées, y compris les Nets, qui l’ont soutenu à 100% suite à sa décision lourde de sens. Les drames dans le sport sont nombreux et il ne veut pas faire partie de ces victimes décédées sur un terrain. Comme on dit, la santé avant tout :

«Aujourd’hui, j’écris cette lettre le cœur lourd. Lors de mon dernier match, j’ai joué avec un rythme cardiaque irrégulier. Plus tard dans la soirée, mon rythme s’est encore aggravé, ce qui m’a vraiment inquiété encore plus. Le lendemain matin, j’ai dit à l’équipe ce qui se passait et ils ont été formidables pour m’amener à l’hôpital et de me faire examiner.

Je pense que je vais mieux maintenant, ce que j’ai ressenti avec mon cœur cette nuit-là est l’une des choses les plus effrayantes. que j’ai vécu. Cela étant dit, j’ai pris la décision difficile de prendre ma retraite NBA. Pendant 15 ans, j’ai mis le basket en premier, et maintenant, il est temps de mettre ma santé et ma famille en premier.

Je suis reconnaissant pour tout ce que ce jeu m’a donné : les bons souvenirs, y compris tous les hauts et les bas, et les amitiés que j’ai nouées et que je garderai avec moi pour toujours. Je remercie Portland d’avoir drafté un gamin maigre du Texas et de lui avoir donné une chance La ville de Portland m’a donné des années inoubliables. Ils resteront toujours dans mon cœur.

Je tiens à remercier les Spurs de m’avoir laissé entrer dans la famille et de m’avoir offert 5 années de plaisir.

Enfin, je tiens à remercier Brooklyn. Vous me vouliez pour moi. Dans un jeu qui change. Tant pis, vous m’avez demandé de venir et de faire ce que je fais, ce qui est bon à entendre. Je suis désolé que ça n’ait pas duré longtemps, mais je me suis vraiment amusé à faire partie de ce groupe spécial :

«Vous ne savez jamais quand quelque chose se terminera, alors assurez-vous de l’apprécier tous les jours. Je peux vraiment dire que c’est exactement ce que j’ai fait. »

Ce n’est pas Larry Bird mais quelle carrière incroyable de la part de Lamarcus Aldridge. Sélectionné 5x dans dans une All NBA-Team, il devient aussi l’un des meilleurs joueurs offensifs ET défensifs de la saison NCAA  2006. Depuis l’ère Rasheed Wallace, il fait vibrer les fans des Blazers à nouveau, avec l’aide de Brandon Brandon Roy, en étant drafté tous les deux en début de 1er tour. Quand ce dernier se blesse, « LMA » devient le franchise player de l’équipe et bien qu’il n’en a pas le charisme, il fait tout pour avoir les épaules et tient son rang. Après son séjour en Oregon, Lamarcus Aldridge débarque à San Antonio pour essayer de gagner le titre, en vain. La blessure de Kawhi Leonard ne lui aura pas permis de soulever le graal. On retiendra de lui un immense joueur capable de faire des misères à n’importe quel joueur de la ligue à mi-distance. Il aura mérité sortir avec un titre mais le sport peut s’avérer cruel. Son surnom en NBA ? Le Dirk Nowitzki noir. Voilà à quel point il a marqué ses pairs.

Lamarcus Aldridge n’est pas un inconnu du bataillon quand il s’agit d’arythmie cardiaque. En 2007, 2011 et 2017, il avait déjà connu ça et s’était même fait opérer. Il s’agit sans doute de la bonne décision. Merci pour tout et de nous avoir fait vibrer en playoffs.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Damian Lillard élogieux envers LaMarcus Aldridge et demande du respect : "C'est le moment de retirer le numéro 12"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités