Connect with us

Actualités

La NBA et la cocaine, une relation toxique : #1 Spencer Haywood à 2 doigts d’appeler la mafia pour fumer son coach

Source photo : USA Today

La draft a pris place la nuit passée et une nouvelle génération de joueurs arrive, de quoi se replonger dans le passé, parfois trouble de la NBA. Les années 2010 ont été dominées par les joueurs stars que sont Lebron James et Stephen Curry, les 2000’s ont été appelées la génération post-Jordan, ces joueurs tels que Kobe, Stackhouse, T-Mac, Carter, A.I qui imitaient sans cesse Michael Jordan, fraîchement retraité. Les années 90 ont été le terrain de chasse de MJ, enfin les 80’s ont vibré sous les duels de Magic et Bird. Période beaucoup plus sombre, la fin des années 70 et le début des années 80 ont été connus pour être la « Cocaine Era ». Retour sur les histoires de dingue qui ont détruit la ligue et on commence par Spencer Haywood.

Spencer Haywood est un basketteur au palmarès juteux. Comme beaucoup de joueurs de son époque, il a évolué en ABA/NBA (ABA était une ligue rivale de la NBA portée vers l’attaque, elles finiront par fusionner). 4x All-Star, Champion NBA en 1980, maillot retiré par les Sonics, son talent parle pour lui et a été évidemment intronisé au Hall of Fame. Mr Basketball USA de l’année 1967 a malheureusement fait partie de ces joueurs qui ont pris de la Coke et pas qu’un peu. Les livres de l’époque racontent qu’une flopée de joueurs n’ont pas atteint leur prime, à cause de la drogue. Retour sur un épisode tristement connu ou tout aurait pu partir en live, justement lors du titre de 1980 des Lakers.

Top NBA Finals moments: Johnson steps in at center in 1980 | NBA.com

Le roster de 1980 est digne de Adidas All-Star sur Fifa 2021. Composé de Magic Johnson, Kareem Abdul-Jabbar, Norm Nixon, Jamaal Wilkes, Michael Cooper. James Worthy n’était pas encore arrivé en NBA. Dans ce roster, il y a bien sur le « héros » de notre papier, Spencer Haywood. Les Lakers réalisent une saison pour le moins qualitative en terminant avec un bilan de 60 victoires et 22 défaites. La cité des anges écrabouille Phoenix et Seattle, avant de se retrouver à Philadelphie pour la finale tant attendue. Cette fameuse finale quand le rookie Magic Johnson clora la finale avec 42 points et 15 rebonds devant le grand Julius Erving.

How Former NBA Superstar Spencer Haywood Lost $3 Billion Because Of His  Agent's Advise

Avant ces finales, il se passe un truc de malade. S’il se passait un événement pareil, la NBA s’en retrouverait chamboulée à jamais. Séance d’étirements classique pendant les finales 80 donc. Rien de bien fou, jusqu’à ce que Spencer Haywood s’écroule et tombe dans les pommes. Après des IRM passés, les examens sont sans appel : l’évanouissement est du à une énorme prise de cocaïne. L’entraîneur des Lakers, Paul Westhead, décide de mettre son joueur sur la touche, il ne jouera que 3 minutes en finale (6 matchs). Spencer Haywood pète un plomb à ce moment là et n’arrive plus à contrôler son esprit. Qui dit drogue, dit mafia et le Laker de l’époque, était à deux doigts de demander à un tueur à gage de la mafia, de flinguer son coach. C’est ce qu’il a raconté dans sa biographie publiée en 1988 :

« Cette nuit-là, J’ai quitté le Forum et je me suis éloigné dans ma Rolls avec une seule pensée à l’esprit : Westhead doit mourir. »

Heureusement pour lui, la ligne n’a jamais été franchie mais c’est aussi le symbole d’une ligue vraiment pas bien dans sa peau à l’époque. Spencer Haywood est désormais soigné et c’est ce qu’on retiendra.

Malika Andrews, superstar de la bulle : de la dépression à tête d’affiche à ESPN

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités