Connect with us

Actualités

La mentalité d’un grand, Luka Doncic continuera à être le même malgré les chants de MVP : « Je suis béni d’être ici »

Le garçon a la tête sur les épaules et c’est à ça qu’on reconnait les grands. Même s’il explose tout sur son passage, Luka Doncic garde les pieds sur terre malgré que son statut ait littéralement explosé.

Tout le monde a des ambitions, c’est important. Il faut laisser le temps au temps et tout s’accomplira si le processus est respecté. Luka Doncic fait partie de ceux-là et plus vite que n’importe quel joueur dans l’histoire, il devient peu à peu une légende du jeu. Oui en à peine 2 saisons et ses chiffres sont effrayants en tournant à plus de 30 points, 10 rebonds et 9 passes décisives par match. Le regard des gens change autour de lui et qu’il en profite. On peut prendre par exemple Stephen Curry, qui était adoré de tous avant que les regards changent peu à peu. Chaque gentil devient un méchant aux yeux du monde un jour ou l’autre et on ne peut que conseiller à Luka Doncic de rester le même. Il l’a très vite compris et même si tout le monde l’adule, que les chants MVP retentissent, il continue de savourer :

« Juste être la même personne que j’étais il y a 5 ans. J’ai rêve d’être ici. Je suis juste béni d’être là. Apprécier chaque jour de ma vie de jouer en NBA, c’est juste fun pour moi. »

Il a bien raison et les vétérans doivent lui dire tous les jours, Dirk Nowitzki le premier. Le talent, le hardwork ne font pas tout dans une carrière. Une blessure, un mauvais choix de carrière, tout peut absolument changer une carrière. Luka Doncic doit faire les choses bien et surtout ne pas se presser d’être tout en haut de la NBA car ça arrivera un jour, vu comment il semble être un joueur exceptionnel. L’important est de prendre du plaisir et pour l’instant, il le fait à merveille et ça se voit sur les terrains, mais aussi sur le banc ou même en interview. Luka Doncic reste encore un petit garçon dans sa tête, il est relativement jeune et être dans un monde d’adultes peut être compliqué mais il semble bien entouré pour relever le défi.

Ce n’est que sa deuxième saison et il doit être déjà content de comment se tourne sa carrière. Les Mavs doivent être aussi heureux car après avoir eu le meilleur européen de l’histoire, peut être qu’ils ont leur successeur.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités