*
Connect with us

Actualités

La France tape team USA : La routine est posée et du respect est demandé pour les bleus

Ce match était attendu entre l’équipe de France et team USA, les Américains étaient revanchards après la débâcle lors de la coupe du monde et les Français ont remis ça aujourd’hui. Fort d’un Evan Fournier impérial, l’équipe de France s’est imposée 83/76. Première défaite pour Team USA aux JO depuis 2004 et un début de campagne olympique en demi-teinte.

C’est tout bonnement incroyable, on le savait, Team USA avait à cœur de prendre sa revanche après la défaite en quart de finales de la coupe du monde FIBA il y a maintenant deux ans et cette fois-ci, la sélection américaine n’avait pas leur équipe C. Kevin Durant, Damian Lillard, Jayson Tatum, que nenni. L’équipe de France a proposé un excellent match et a surtout pu compter sur Evan Fournier pour faire la différence.

Le premier quart-temps aura été difficile pour les Français qui ont eu du mal à rentrer dans le match bien qu’ils étaient devant au départ de la rencontre. Rapidement, la défense américaine s’est mise en place et fort de nombreux switchs en défense côté US, l’équipe de France a eu du mal à scorer. Le premier quart-temps s’est clôturé sur le score 15-22 pour les Américains et Nando De Colo a d’ailleurs eu beaucoup de mal à passer cette défense ce qui constituait tout de même un sacré signal d’alarme et les 6 pertes de balles des bleus n’ont clairement pas aidé.

Le second quart-temps aura été un peu plus collectif du côté de l’EDF, qui notamment ont réussi à trouver un peu plus Rudy Gobert dans la raquette. Toutefois, ce n’est pas assez pour stopper les Américains qui marquent énormément en transition et accumulent rapidement 9 points d’avance à 1 min 58 s de la mi-temps. Du côté des Français, Nando De Colo a été en grande difficulté en attaque et de l’autre côté, l’ailier-fort des Warriors, Draymond Green était de partout en défense. Yabusele a été plutôt bon dans ce deuxième quart-temps et notamment en se démarquant dans la raquette pour jouer au poste-bas. Malheureusement pour lui, il se blesse au genou après avoir reçu une béquille de Jrue Holiday, fraîchement champion NBA. La France tente tout de même de revenir dans ce match, mais rentre au vestiaire à -8 sur le score de 45/37.

A ce moment, on se dit que la rencontre est réellement mal partie et la peur du blowout est présente. Mais détrompez-vous, cette seconde mi-temps aura été historique pour les français. La France revient avec le couteau entre les dents et le coaching de Vincent Collet s’avère gagnant en associant Rudy Gobert et Vincent Poirier dans la raquette. Cette stratégie des deux « tours » fonctionne plutôt bien et met Team USA en difficulté notamment à cause du manque de taille de la sélection américaine. Dans le secteur intérieur, les Français sont clairement chez eux et les balles en seconde chance pleuvent pour les bleus. L’entrée de Vincent Poirier a été un réel facteur de ce retour de l’EDF et notamment grâce à un gros and-one, Poirier remet l’équipe de France à égalité. Par la suite, le momentum est français et les bleus l’ont bien compris. Peu en vue depuis le début du match, Nando De Colo se montre enfin agressif et plante un énorme trois-points pour donner 3 points d’avance aux français. Thomas Heurtel est venu ajouter son grain de sel pour clôturer ce troisième quart en plantant un énorme shoot à 3pts et la France est aux commandes pour commencer ce dernier quart avec 6 points d’avance.

Le quatrième quart-temps aura été plutôt similaire au troisième et notamment pour les bleus. Si Kevin Durant et Damian Lillard sont en difficulté avec leur shoot, Jrue Holiday lui est en feu et provoque de nombreuses fautes tout en étant clutch avec des paniers bien pensés. La France se retrouve vite dans le bonus et Jrue Holiday fait très très mal aux Français. Rapidement, les Américains reprennent l’avantage et prennent même 6 points d’avance grâce au meneur des bucks. Mais la France n’a pas dit son dernier mot et successivement Nicolas Batum grâce à un gros trois-points dans le corner puis Evan Fournier à deux points tente de remettre la France sur les rails. à 1mn33 du terme, Team USA ne mène plus que d’un point (73/74), mais c’est sans compter Yabusele tel un guerrier qui se bat au rebond offensif et qui sauve une balle perdue en faisant une passe à Evan Fournier complètement ouvert qui rentre un énorme trois-points pour reprendre deux points d’avance. Avec peu de temps au chrono, KD puis Holiday ratent l’opportunité de repasser devant à trois points avec 23 secondes à jouer et Nando De Colo se retrouve sur la ligne des lancers francs pour reprendre 4 points d’avance.

Sur un temps mort de Gregg Popovich, la remise en jeu de Team USA est catastrophique et Damian Lillard glisse et perd la balle, commettant au passage une faute antisportive sur Evan Fournier l’envoyant à son tour sur la ligne pour accroître l’avance des bleus. Les Américains auront eu tout de même l’occasion de revenir notamment après que Damian Lillard ait obtenu trois lancers sur une faute française. Lillard encore lui tentera de revenir à -1 avec un pull-up à trois points, mais loupe son tir et la France s’impose 83/6 et créé un petit exploit quand on regarde l’effectif américain.

La France crée l’exploit et s’impose face à une équipe américaine très stackée cette année sur le score de 83/76. Fort d’un Evan Fournier injouable avec 28 points, les Bleus lancent parfaitement leur campagne olympique avec cette victoire. Du côté des États-Unis, c’est tout l’inverse avec cette défaite inattendue et il va falloir rapidement se remettre en question s’ils veulent conserver leurs chances de médaille d’or.

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: Quand Patty Mills se prend pour Stephen Curry : la Fiba réussit aux joueurs intelligents

  2. Pingback: Team USA frustrée par Gregg Popovich : paniquer au bout d'un match ne serait pas une bonne idée

  3. Pingback: Damian Lillard n'aime pas le champagne : "Ils sont complètement différents quand ils jouent pour leur pays"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités