*
Connect with us

Actualités

La faillite chez les joueurs NBA : les superstars c’est un peu l’arbre qui cache la forêt

Record pour Giannis Antetokounmpo avec son nouveau contrat. Il a prolongé pour 228 millions de dollars sur les 5 prochaines années. Il fait partie de ces superstars qui sont riches et faussent les moyennes. En effet, une grande partie des joueurs finisse fauchée malgré eux. Retour sur un problème de mentalité avec des joueurs qui dépensent plus qu’ils ne touchent sur le long terme.

C’est un peu comme les paris. Tu lâches 2, 3 bons bets de suite et tu penses que ça durera toute une vie. Pour les joueurs, c’est un peu le même délire avec un degré de dangerosité bien plus extrême. Ils ne se rendent pas compte qu’une carrière reste éphémère et si les joueurs d’aujourd’hui sont plus encadrés aujourd’hui, dans le temps, ils sont tout simplement jetés dans la fosse aux lions. En moyenne, le chiffre peut surprendre, notamment quand on pense au pépé Vince Carter qui est resté 22 ans au sein de la ligue pro américaine. Une carrière ne dure que 5 ans en moyenne (en réalité c’est un peu moins). De « ne pas oublier le tierquar » (en l’occurrence prendre soin des amis, de l’entourage et de la famille) aux mauvais placements, investissements chelous, sans oublier train de vie fou, le salaire prend cher. Les outfits, aux soirées arrosées et belles voitures, font aussi partie de la liste… de quoi parfois oublier les réminiscences de la véritable vie simple des gens « normaux ».

Derrière le baseball et le football américain, le basket n’est même pas le 1er sport majeur mais aux States, on peut très bien suivre plusieurs disciplines en même temps. Ce qui peut paraître fou c’est que la NCAA est plus suivie que la NBA. Pour autant, c’est bien les joueurs NBA qui touchent le plus d’argent. Le salaire moyen d’un NBAer est d’environ 7 millions de dollars (calcul des dernières années). La moyenne s’élèvera avec les contrats des stars qui représentent au final une infime partie de la ligue. Les contrats TV ont permis de faire exploser les salaires et les joueurs ne s’en plaindront pas. En 2016, ils dépenseraient 42 500 dollars par mois comme l’a rapporté le San Fransisco Chronicle à travers une enquête. Si on prend en compte le taux d’imposition, allié aux divers dépenses, un joueur au salaire moyen peut se retrouver en faillite avant ses 50 ans. Il y a 10 ans, une enquête révélait que 60% étaient en faillite dans les 5 ans qui suivent leur retraite.

Le joueurs ne veulent pas réduire leur train de vie et c’est plutôt normal. Vivre une dizaine d’années aussi bien, être chouchouté et du jour au lendemain, tout s’arrête, ce n’est pas un changement facile. La NBA essaye, à travers le syndicat des joueurs, d’aider à apprendre à leurs joueurs, de bien utiliser leur argent grâce à un programme. Antoine Walker par exemple, a tout dépensé ou presque sa première année, à tel point qu’il avait des dettes alors qu’il n’était que rookie. On peut voir que les français gèrent mieux les choses car ils investissent mais parfois, le monde des affaires reste impitoyable. Un gars comme Tim Duncan s’est déjà fait arnaquer… Les gens savent qu’il y a de l’argent à se faire et n’hésitent pas à en profiter.

Avant la saison NBA, il faut comprendre que les sommes conséquentes ne peuvent pas durer toute une vie. Les joueurs sont des humains comme tout le monde, qui ont leur faiblesse. Il est logique de dépenser son argent, surtout après une enfance difficile. Ils vivent dans une autre galaxie le temps de quelques années et leur retour à la réalité peut parfois être horrible.

Blake Griffin préfère rire que de se battre : Thomas Bryant voulait en découdre, fais doucement c’est la pré-saison

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Draymond Green affrontait la vie comme n'importe qui : l'intérieur était trop pauvre pour vivre à San Fransisco

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités