Connect with us

Actualités

La droite de Draymond Green sur Jordan Poole : Evan Fournier, Kevin Love, la NBA réagit aux images violentes du punch

NBA – il n’y a rien à faire, la grande ligue américaine de basketball n’a pas d’équivalent en terme de drama. A une dizaine de jours de la reprise officielle de la saison, Draymond Green n’a pas eu une meilleure idée que de mettre une sacrée droite à Jordan Poole. Forcément, la NBA a réagi en masse…

La semaine a été dure pour les Warriors. Il y a d’abord eu cette intervention de Shams Charania. Le journaliste indiquait que les choses se sont envenimés du côté de Golden State avec une altercation entre Draymond Green et Jordan Poole. L’intérieur aurait mis une droite à son jeune coéquipier. Des faits avérés car une vidéo a leaké par… le diable en personne, TMZ. Ce site qui n’apporte que des mauvaises nouvelles. Evan Fournier fait partie de ces joueurs qui ont donné leur avis :

« Il n’y a aucun moyen que tu puisses redevenir coéquipiers après une droite comme ça. »

Dans le monde du sport, ça peut chauffer mais comme le dit si bien Evan Fournier, Draymond Green a mis tellement de cœur dans sa droite, qu’on se demande vraiment ce qui lui est passé par la tête. Autre réaction, celle de Mike Brown, l’ancien coach assistant des champions NBA 2022 est resté presque une décennie chez les Dubs mais le passé c’est le passé et il préfère ne pas s’en occuper :

« Je ne suis plus là-bas, c’est leur problème. »

Désormais analyste pour ESPN, Richard Jefferson l’a joué un peu trop médiatique. Pour lui, pas besoin d’être amis pour gagner un titre en citant notamment Shaquille O’Neal et Kobe Bryant. Ce genre d’incident peut arriver mais nous ne sommes plus à la même époque, et puis frapper un jeune joueur, quand on est vétéran, ça peut laisser des traces quand on est le petit frère de l’équipe, qui aura peut être des envies d’ailleurs :

« C’est un job, nous sommes ici pour gagner des titres. Nous sommes là pour faire de l’argent, je ne suis pas ici pour être ton ami. »

Toujours lors de cette émission animée par Malika Andrews, Kevin Love (ancien coéquipier de Richard Jefferson) est aussi intervenu en déclarant que cet incident aurait dû être réglé en interne :

« J’ai besoin d’un peu plus de contexte (pour m’exprimer sur le sujet) sur ce qui s’est passé. Je pense que ça n’aurait pas dû aller jusqu’à ce niveau. »

Et la cerise sur le gâteau, c’est le témoignage de Stephen Jackson. Il faut savoir qu’en ce moment, Matt Barnes est à San Francisco avec Jackson dans le cadre de leur émission All The Smoke. Hasard du calendrier, c’est à ce moment que la droite a été déclenchée. Et quand on parle de coup de poing en NBA, difficile de faire une meilleure référence que Stephen Jackson, alors quand ce joueur te fait la morale, ça veut dire que t’a déconné :

« Il n’y a aucune raison pour laquelle tu mets un coup de poing à un jeune joueur. Je l’ai dit à Draymond la nuit dernière, qu’il doit doit régler cette situation avec Poole. Tu ne frappes jamais tes coéquipiers à l’entraînement. »

Un incident qui a fait énormément parler et ce n’est que le début. Cela va être le fer de lance chez les médias locaux et nationaux, c’est une certitude. On sait à quel point tout le monde veut voir le champion en titre chuter. Les Warriors vont devoir se serrer les coudes mentalement et surtout devant les caméras.

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: Point sur la situation "à la cool" de Draymond Green

  2. Pingback: La décla de la nuit : c'est officiel, Evan Fournier ne peut plus blairer team USA

  3. Pingback: Le move de la nuit : Jordan Poole se la joue Michael Jordan

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités