*
Connect with us

Actualités

La défaite des Hawks lors du game 5 s’est jouée en majeure partie dans la raquette : Clint Capela est demandé sur le banc des accusés

Hier lors de la défaite d’Atlanta dans un game 5 à sens unique face à Milwaukee, les Hawks n’ont jamais été en mesure d’arrêter les attaques dans la peinture. Un problème que Nate McMillan va vite devoir solutionner s’ils veulent espérer remporter le game 6 et pousser la série jusqu’en 7 rencontres. La défense intérieure des Hawks a été le gros point faible hier et il va falloir se réveiller et vite.

Si certains attribuent la défaite d’Atlanta à l’absence de Trae Young, ils n’ont certainement pas regardé la rencontre. En effet, hier nous avons assisté à une boucherie dans la peinture des Hawks, Clint Capela et compagnie prenant bouillon sur bouillon dans leur raquette. Si les Hawks ne parviennent pas à trouver une solution pour défendre la peinture, leur saison pourrait bien être terminée, que Young revienne ou non d’une profonde contusion au pied droit.

« Nous savions qu’ils allaient jouer avec rigueur ce soir. » A déclaré McMillan. « Ils allaient continuer à attaquer même sans Giannis dans le cinq. C’est comme ça qu’ils jouent. Ils ont juste dominé la peinture ce soir. »

Dans le quatrième match, Atlanta a livré son meilleur match défensif de la série, tenant les Bucks à 44 points dans la peinture après avoir encaissé une moyenne de plus de 60 dans chacun des trois premiers matchs de la série. Pourtant ce game 5 a été catastrophique dans ce secteur, les choses sont immédiatement revenues à ce qu’elles avaient été plus tôt dans la série. Même en l’absence d’Antetokounmpo, qui souffre d’une hyperextension du genou gauche, les Bucks ont marqué 28 points dans la peinture au cours du premier quart-temps et 44 à la mi-temps, soit autant qu’au cours du quatrième match.

« Ils étaient plus physiques. » A déclaré McMillan. « Ils nous ont pris à la gorge d’entrée et nous n’avons pas pu nous en remettre. Ils étaient agressifs. On n’a pas bien défendu dans la raquette et sur le porteur du ballon. Ils ont été agressifs du début à la fin. »

Les Hawks ont abordé le match de jeudi soir en espérant répéter l’effort qu’ils ont fourni lors du quatrième match sans Young au State Farm Arena d’Atlanta. Mais il n’a pas fallu longtemps pour comprendre que ce serait un tout autre genre de match au Fiserv Forum. À l’inverse du match 4, où les Hawks ont pris une avance de 10-2 et ont forcé un temps mort, les Bucks ont fait exactement la même chose dans le match 5, réussissant quatre tirs consécutifs pour lancer les débats. Les Bucks n’auraient pas pu mieux lancer les hostilités pour leur première dans la série sans Antetokounmpo.

Du côté d’Atlanta, après avoir entamé les playoffs avec un bilan de 6-2 dans les matchs à l’extérieur l’équipe de Nate McMillan a finalement ressemblé à la jeune équipe inexpérimentée qu’elle est. Les Bucks ont mis un point d’honneur à pilonner les Hawks à l’intérieur. Même sans Antetokounmpo, Milwaukee a toujours plusieurs avantages de taille sur le terrain, avec en tête Brook Lopez. Si Lopez s’est fait connaître ces dernières années comme un joueur habile au shoot pouvant créer beaucoup de spacing, il a commencé sa carrière comme l’un des meilleurs marqueurs au poste bas de la ligue avec les Brooklyn Nets. Il est revenu à ses racines lors du cinquième match, en dominant à plusieurs reprises Clint Capela, et son remplaçant, Onyeka Okongwu, pour marquer des points.

« J’essaie simplement d’aller sur le terrain et d’aider mon équipe de toutes les manières possibles, que ce soit en jouant à 3pts ou à l’ancienne dans la raquette. » A déclaré Lopez. « Ce qui est génial aujourd’hui, c’est que nous étions tous solidaires en attaque comme en défense. Nous jouions les uns pour les autres, nous faisions de belles actions et surtout nous faisions beaucoup tourner la gonfle. C’était très amusant ce soir. »

En résumé, la rencontre d’hier de Brook Lopez a été une boucherie sans nom, 33 points à 14/18 au tir et le pivot a aussi été épaulé par Bobby Portis, titulaire en l’absence de Giannis. L’ailier-fort a envoyé 22 points pour enfoncer encore plus les Hawks dans leur raquette.

La sonnette d’alarme doit être tirée dès maintenant du côté d’Atlanta s’ils ne veulent pas se faire éliminer dès le match 6 aux portes d’une potentielle finale NBA. La défense des Hawks doit se reprendre et ce ne serait pas étonnant de voir McMillan tenter des ajustements défensifs. Clint Capela souvent vendu comme un bon défenseur risque de voir du monde lui tomber dessus s’il ne se remet pas vite en selle.

Hier soir, la défense intérieure des Hawks était un véritable gruyère et Clint Capela est le principal responsable.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités