Connect with us

Actualités

La déclaration du jour : Victor Wembanyama clame son amour après 1 mois d’absence à San Antonio, les mots d’un véritable passionné

NBA – L’ambiance à San Antonio était spéciale et explosive. Peut être un peu trop pour les fans NBA en général ? Il faut comprendre que Victor Wembanyama et les siens n’avaient pas joué à la maison depuis quasiment UN MOIS, ne leur en voulez pas d’avoir été en transe. C’était le 4 février dernier et nous sommes aujourd’hui le 1er mars. Wemby savait que ce match était doublement important et surtout très attendu par la NBA.

12 victoires pour 48 défaites. Les victoires sont rares et donc précieuses pour les hommes de Gregg Popovich, elles ont toute une particularité. Cette rencontre était entourée par un certain Victor Wembanyama. Le duel à distance entre Chet Holmgren et Victor Wembanyama dépasse bien plus que cette saison 2023-2024. Ils se sont affrontés en jeune, les deux cracks se jouent aujourd’hui en NBA et leurs destins seront liés pour toujours. Une rivalité est en train de naître, bien entretenue par les médias. Lors de sa première sortie, Wemby s’était foiré avec 8 points à 26% au shoot. L’ancien coéquipier de Bilal Coulibaly s’est rattrapé lors de leur 2ème choc :  24 points, 12 rebonds et 4 passes.
Au fur et à mesure des semaines, Victor Wembanyama a réussi à prendre le dessus dans cette course. Pour marquer le coup et définitivement stopper cette course au rookie NBA de l’année, le numéro 1 des Spurs avait à coup sûr entouré cette confrontation. Chet Holmgren a très bien joué : 23 points à 8/12 au shoot, 1/4 à 3 points 7 rebonds et 5 passes. Vic était tout simplement sur une autre planète, le money-time produit a permis d’accrocher la victoire : 28 points à 9/17 au shoot, 5/7 à 3 points, 13 rebonds, 7 passes, 5 contres et 2 interceptions. Comme un symbole, c’est grâce à un contre sur Chet qu’il tue la rencontre. Après le match, on a ressenti la passion de Wembanyama, qui n’a pas pu s’empêcher (encore) de dire des gros mots mais surtout a tenu remercier le public texan, que les siens n’ont pu voir pendant un mois :

« Putain ça m’a manqué, savourer cette victoire, en retour de roadtrip, au milieu de plus de 16 000 fans que j’aime »

Enchaîné par le classique « Go Spurs Go » devant un David Robinson plus que fier, Victor Wembanyama a déchaîné les foules une fois de plus, pour le plus grand bonheur des fans des Spurs et bien sûr des français qui suivent ses aventures la nuit.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Victor Wembanyama offre l'une de séquences les plus folles de la saison !!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités