Connect with us

Actualités

La déclaration d’Anthony Edwards sur la finale de conférence perdue face à Luka Doncic et Kyrie Irving

Source photo : BasketSession.com

NBA – Anthony Edwards déclare que la défaite face aux Dallas Mavericks n’est pas une source de motivation. Après avoir perdu 4-1 en finale de conférence, les Timberwolves veulent revenir plus forts.

Les Minnesota Timberwolves ont fait un parcours extraordinaire pendant ces playoffs 2024, en éliminant les champions en titre, les Denver Nuggets et en écrasant au 1er tour les Phoenix Suns 4-0. Le problème en finale de conférence, c’est d’abord la fatigue, Anthony Edwards n’était plus que l’ombre de lui-même, et il n’arrivait pas à contenir Doncic. Luka, qui par ailleurs contrôlait magnifiquement bien le tempo des matchs avec Kyrie Irving, ce qui a entraîné une défaillance de la défense de Gobert, DPOY 2024, et des Timberwolves en général. Les matchs ont été serrés, surtout les 2 premiers où la victoire leur échappa de peu dans les derniers instants. Cela doit être la correction pour l’année prochaine, une meilleure condition physique et surtout être bon dans les instants qui comptent.

– « Est-ce que la défaite en finale de conférence te pèse toujours à l’esprit ou est-ce que c’est bon, c’est oublié ? »

– « Cette m**** est parti. Je veux dire c’est fini, on ne peut pas faire demi-tour, rejouer, c’est fini, on a perdu. La seule chose à laquelle je pense, c’est si on retourne en finale, qu’est-ce qu’on va faire. »

– « Beaucoup de gens disent qu’une défaite comme celle-ci motive. »

– « Ils mentent. Si tu perds et que tu n’es pas motivé, c’est qu’il y a un problème. Donc bien sûr que quand tu perds, ils vont dire ça. Pour moi, tu dois être tout le temps motivé, toujours revenir plus fort qu’avant. »

Anthony Edwards pendant une interview avec Vincent Goodwill de Yahoo Sports.

Pour la saison 2024/2025, les Timberwolves font figure de favoris pour retourner en finale de conférence, le noyau dur est toujours présent avec Anthony Edwards, Karl-Anthony Towns, Rudy Gobert, Mike Conley, Jaden McDaniels, Naz Reid et Nickeil Alexander-Walker, tout en rajoutant quelques joueurs de rotation intéressants. D’abord, Rob Dillingham, numéro 8 de la draft des Spurs, qu’ils ont réussi à avoir contre 2 tours de draft. Joe Ingles, le vétéran toujours adroit au shoot, remplacera Kyle Anderson et PJ Dozier pour assurer la mène derrière Conley et Dillingham.

La saison 2024/2025 des Minnesota Timberwolves promet d’être excitante. Avec une équipe qui vient de récupérer un meneur explosif et qui vient de sortir d’un parcours de playoffs magnifique, on n’a qu’une hâte, c’est d’être à la saison suivante. Ils seront favoris pour les 2 premières places à l’ouest avec certainement OKC qui veulent, eux aussi, gouter aux finales de conférence. Dallas ne sera pas loin derrière, avec leur big 3, Kyrie Irving, Klay Thompson et Luka Dončić, nul doute qu’il faudra compter sur eux pour aller chercher le titre.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews







More in Actualités