Connect with us

Actualités

Kyrie Irving voulait se faire Anthony Edwards : l’arrière des Wolves a réveillé la bête…

Source photo : Jesse Johnson - USA TODAY Sports

NBA – Dans le viseur d’Anthony Edwards, Kyrie Irving a pris la provocation du jeune loup très au sérieux. Une source de motivation qui l’a aidé à frappé fort d’entrée.

Avant la série contre les Dallas Mavericks, et ce, dès la fin du Game 7 contre Denver, Anthony Edwards avait prévenu : Kyrie Irving est sa prochaine cible. Après avoir été en mission sur Jamal Murray, le joueur de Minnesota voulait à nouveau prouver son statut de défenseur d’élite sur les meilleurs guards adverses. Kyrie a pris très au sérieux les propos d’Edwards puisqu’il a fait preuve d’agressivité vers le cercle dès la première mi-temps. Une attitude que l’on n’avait pas vu contre Oklahoma City, Irving ayant proposé 15,7 points de moyenne sur la série. Dans ce match d’ouverture sur le parquet des Timberwolves, Irving a scoré 24 points dès la première mi-temps avec une belle réussite : 11/14 aux tirs. Il s’est ensuite plus effacé lors de la deuxième période vu qu’il termine le match au total à 30 points (en tirant à 1/9 en deuxième mi-temps). Mais on a vu un Edwards extenué à la fin du match, la faute forcément à un Kyrie très remuant. 

 » J’ai utilisé cela comme une source de motivation. Quand je l’ai vu dire cela, je me suis dit que c’était juste un signe de respect. J’étais à la maison à regarder le Game 7 et il a dit « Je veux Kyrie ». Mais c’est sa mentalité sans peur, c’est aussi pourquoi nous aimons Ant’. »


Avec cette victoire lors du match d’ouverture sur le parquet des Minnesota Timberwolves, les Dallas Mavericks reprennent l’avantage du terrain. Le duel entre Kyrie Irving et Anthony Edwards ne fait que commencer. Edwards aura à cœur de faire mieux offensivement, où il est plutôt passé à côté de son match (19 points à 6/16). Alors que Kyrie devra continuer à être agressif en attaque comme il l’a si bien fait lors de ce match 1.

A 32 ans, on revoit enfin Kyrie Irving au plus haut niveau et surtout heureux de jouer au basket. Et c’est là que l’on se rend compte à nouveau quel basketteur fabuleux il est.

Se faire virer et l’apprendre sur twitter, Nicolas Batum n’a pas kiffé…

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Anthony Edwards placé sous masque à oxygène pendant le quatrième quart-temps du Game 2 des finales de conférence

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités