......
...Kyrie Irving, une belle évolution pour un joueur one man show : plus organisateur, plus défenseur mais surtout plus meneur dans l’âme ! – The Daily Dunk
Connect with us

News

Kyrie Irving, une belle évolution pour un joueur one man show : plus organisateur, plus défenseur mais surtout plus meneur dans l’âme !

Source photo : Twitter

Kyrie Irving entretient une forme quasi olympienne depuis un mois environ. Et ce n’est pas un hasard si les résultats de Boston suivent aussi, il est en mode leader et assume parfaitement sa place de meilleur meneur de l’est (dans les votes pour le All Star). Malheureusement, les deux dernières défaites font tâche, surtout celle contre les Clippers où le meneur s’est blessé, ce qui n’enlève rien à ce qu’il produit !

Plusieurs choses peuvent expliquer ce renouveau. On se souvient tous du Kyrie de 2017-2018 qui avait porté les Celtics sur ses épaules pendant une bonne partie de la saison avant de se blesser, et qui était même dans la course au MVP. C’est ce Kyrie là, et mieux entouré qui revient depuis un mois. Depuis le début de saison, les C’s avaient eu beaucoup de mal à mettre en place un collectif efficace et régulier. Mais avec l’amélioration du banc par le décalage de Gordon Hayward et Jaylen Brown notamment, le jeu des Celtics est plus équilibré. La marque se partage également, avec 8 joueurs à plus de 8 points de moyenne, ce qui devient de plus en plus rare en NBA (pour exemple, les Warriors ou le Thunder n’en ont que 5 maximum).

Quand on s’intéresse à une force collective pareille, on a tendance à oublier de parler du leader, et celui qui s’assume pleinement comme tel, c’est Kyrie Irving. Pour l’instant, il tourne à quasiment 24 points avec 5 rebonds et 7 passes. Depuis le 10 janvier, il n’est toujours pas descendu en dessous des 22 points marqués dans un match. En comparaison, le Kyrie de l’année dernière scorait un poil plus (+0,6pts) mais prenait moins de rebonds et faisait moins de passes. Il est un peu en régression sur son shoot au lancer (85% comparé à 87% en carrière) mais se range dans les 50% au tir et plus de 40% derrière l’arc. Il n’est plus très loin de rentrer dans le club des 50-40-90 (50% au tir, 40% à trois points et 90% aux lancers). D’autres joueurs qui font partie de cette liste ? Kevin Durant, Larry Bird, Reggie Miller, Stephen Curry ou encore Steve Nash. Ce qui nous montre la grande saison que fait Uncle Drew.

Son jeu de passe lui aussi c’est bien amélioré, sur 45 matchs, il en a fini 26% avec plus de 10 passes (ce qui représente 12 matchs). Pour comparer, la saison dernière, il avait seulement fait 1 match à plus de 10 passes. Avec, en point d’orgue cette année, la victoire ultra symbolique contre les Raptors où Kyrie avait compilé 27 points et 18 passes. Sur les 10 derniers matchs – bilan sans les Clippers et les Lakers – des Celtics (9-1), Kyrie en a joué 6 et n’en a fini qu’un avec un « plus minus » négatif, ce qui prouve son importance sur le terrain et l’impact qu’il a quand il entre en jeu.

Kyrie Irving réalise probablement la meilleure saison de sa carrière (pour l’instant) sur un plan statistique, mais n’oublions pas qu’il sera agent libre cet été. Depuis son trade depuis Cleveland à l’été 2017, il pourra de nouveau signer un (très gros) contrat. Lui qui, en octobre se disait Celtics à vie, est récemment revenu sur ses propos lors d’un déplacement à New York (comme de par hasard…). Ce regain statistique est il lié à l’approche du mois de Juillet ? Pour faire grimper encore un petit peu plus son contrat ? Voire pour aller draguer d’autres grosses franchises ? En attendant cet été, il y a une saison à terminer. Et du côté de Boston, nous sommes en mesure de nous demander si cette bonne forme actuelle n’est tout simplement pas liée au vrai début de saison des C’s. Les playoffs, mais surtout les finales (de conférence ou pas l’avenir nous le dira) en ligne de mire, nous pouvons nous attendre à une deuxième partie de saison de très haut niveau côté Boston.

Un Kyrie au top, un trio Tatum-Brown-Hayward de plus en plus performant, c’est tout ce que nous pouvons souhaiter aux Celtics pour ce nouvel an chinois ! Avec sa blessure, il était important de prouver l’importance justement, du joueur des Celtics, qui a fait des efforts considérables pour se muer en meneur, plus que jamais !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une bonne cause = un voyager à gagner







More in News