*
Connect with us

Actualités

Kevin Durant s’auto-congratule après son expulsion : « En me faisant virer j’ai enflammé la foule et mon équipe »

Source Photo : AP Photo

Kevin Durant est un personnage étrange épisode 4238. Visiblement sous-tension lors des derniers matchs, la star des Nets s’est faite exclure hier après un coup de coude sur le pif de Kelly Olynyk. Brooklyn s’est tout de même imposé, et KD a comme l’impression d’avoir joué un rôle important dans ce succès en quittant le terrain.

Entre Kyrie Irving et tout ce qui se passe autour de lui, Kevin Durant semble en avoir gros sur la patate en ce début de saison. Après avoir balancé un ballon dans les tribunes, Durantula s’est encore emporté hier face aux Pistons. Sur une possession défensive, il a tenté de passer l’écran mis par Kelly Olynyk en lui envoyant un coude en pleine face. Deuxième faute flagrante et expulsion pour un KD irrité et irritant. Pourtant en après-match, il ne s’est pas beaucoup plus justifié que ça sur son geste, en rigolant presque comme si de rien n’était.

« J’ai essayé de passer à travers l’écran. C’était simplement parce que j’essayais de faire sauter l’écran. En regardant la cassette, j’ai eu l’impression de m’être un peu allongé. J’essayais juste de faire sauter l’écran, de me battre, c’est comme ça. »

Et si Kevin Durant n’était pas agacé de son expulsion, c’est parce qu’il en était fier le bougre. Au lieu de s’être vu comme la star laissant ses coéquipiers seuls sur le parquet, il a eu l’impression d’avoir remobiliser les siens grâce à son geste. Une fois KD sorti, les Nets ont orchestré un run de 11-0 pour prendre définitivement les devants et gagner ce match à la maison. Kevin Durant mérite selon lui une reconnaissance pour avoir insufflé à ses coéquipiers un second souffle.

« Je tiens à m’en attribuer le mérite et à dire que j’ai mis mon équipe à feu et à sang et que c’est grâce à mon leadership qu’ils ont pu participer à ce run de 11-0. En me faisant virer, j’ai enflammé la foule et mon équipe. »

On lui aurait accordé plus facilement du crédit en soulignant ses 23 points à 10/13 au tir en 27 minutes, faisant de lui le meilleur scoreur de la rencontre, plutôt qu’en mettant en avant son expulsion. D’autant que c’est James Harden qui a empoigné le rôle de leader dans la foulée de la sotie de Kevin Durant. The Beard a réalisé un nouveau triple-double : 18 points, 12 passes décisives et 10 rebonds. Cependant, l’image de la soirée, c’est bien celle d’un KD toujours énervé et qui a du mal à calmer ses nerfs.

Il s’en passe des choses chez les Nets. Tout n’est pas au mieux, même sur le parquet, les résultats suivent les potins, les déclas et les réactions bizarres des gars de Brooklyn. Le climat doit s’apaiser et cela doit passer par Kevin Durant. Donc ne fais pas trop le fou KD, calme toi et puis bois un thé.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités