*
Connect with us

Actualités

Kemba Walker vivrait mal son trade des Celtics : être transféré contre un Al Horford de 87 ans, ça fait mal à l’égo

Échangé à OKC contre Al Horford, Kemba Walker vivrait très mal ce transfert et après tout, on peut comprendre le meneur. Lointaine semble être l’époque où Kemba était valuable comme à Charlotte et ce trade vient justifier la chose. Dans ce cas, pourquoi ne pas imaginer une renaissance à la Chris Paul ?

Alors qu’il était très apprécié dans le vestiaire et de manière générale par la fanbase des Celtics, Kemba Walker s’est vu transférer dans l’Oklahoma contre un Al Horford de 87 ans. Un transfert qui a totalement brisé le cœur du joueur si on en croit les propos de The Athletic. Il faut dire que le meneur de jeu de 31 ans était un joueur populaire dans le vestiaire de Boston qui apportait une attitude positive et désintéressée aux Celtics.

Le président des opérations basket des C’s, Brad Stevens, a admis que l’échange était difficile à faire parce qu’il apprécie vraiment le meneur de jeu. Mais la réalité est que Walker doit encore toucher plus de 73 millions de dollars sur les deux dernières années de son contrat et qu’il souffre d’un genou qui l’a limité à 43 matchs de saison régulière la saison dernière. En échangeant Kemba, les Celtics ont gagné une précieuse marge de manœuvre pour faire signer Evan Fournier, prolonger Robert Williams ou Marcus Smart ou rechercher une troisième star à associer à Jayson Tatum et Jaylen Brown. Ils ont également acquis un vétéran qui connaît bien les C’s en Al Horford et un jeune big man avec du potentiel en Moses Brown.

Cette saison, Kemba a compilé 19,3 points de moyenne à 42 % de réussite au tir dont 36 % à trois points.

Walker a développé des liens forts avec de nombreux joueurs des Celtics pendant ses deux saisons à Boston et a passé du temps supplémentaire avec Tatum, Brown et Smart lors de son aventure avec Team USA pendant la Coupe du monde FIBA 2019. Il est donc possible que Walker ait eu le sentiment que cet échange allait se produire et qu’il ait été ému lorsque l’accord a été conclu, car cela signifiait se séparer de plusieurs amis proches.

Quoi qu’il en soit, si Kemba est à présent passé dans la conférence Ouest et jouera pour OKC l’an prochain, peut-être reviendra-t-il à son meilleur niveau d’antan. En tout cas c’est tout ce que l’on peut souhaiter à Walker.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Kemba Walker pourrait bouger du Thunder contre presque rien : galérer aux Hornets pour les playoffs n'était pas si mal

  2. Pingback: Kemba Walker retourne à la maison, buyout auprès d'OKC et signature dans la foulée aux Knicks

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités