Connect with us

News

Kemba Walker a joué tout le dernier quart-temps malgré sa restriction de minutes… Le symbole que la compétition du All-Star Game était de retour

Personne n’avait vu venir que le All-Star Game allait être aussi dingue, hormis Chris Paul, et que le money-time allait être si excitant. Celui qui a été surpris plus que les autres se nommait Kemba Walker. Le joueur a joué 29 minutes et surtout, il a été sur le terrain durant tout le money-time. Une décision plutôt logique en étant le meneur numéro uno de l’équipe Giannis, un vétéran devait être présent, avec Kyle Lowry, qui lui a aussi fait un énorme boulot, notamment sur James Harden en défense mais aussi Kawhi Leonard. Kemba Walker ne l’avait pas prévu mais il a joué durant tout le dernier quart-temps : « Je ne savais pas à quoi m’attendre? Tout le monde veut voir ça. Ils veulent voir un match compétitif. C’est ce que qui s’est passé dans le 4ème quart-temps. »

Pourtant ronchon d’habitude, les vieux briscards étaient d’accord. Shaq, Barkley et compagnie n’avaient pas vu un All-Star Game aussi excitant depuis un bail. Ils n’ont pas dit que les All-Stars ont seulement bien joué. Les légendes NBA ont déclaré qu’ils avaient joué extrêmement dur, c’est dire que le compliment est magnifique. La séquence qui a montré que le « délire » ASG avait véritablement changé ? La défense de Lebron James sur Giannis Antetokounmpo. A partir de ce moment, les fans ont compris que les blagues étaient terminés. De son propre aveu, Kemba Walker ne savait pas que ce serait aussi chaud mais il ne regrette pas d’avoir joué aussi longtemps et nous non plus d’ailleurs : « Je ne m’y attendais pas. J’étais supposé être en restriction de minutes mais le match était trop serré. Je voulais y être. Je voulais me battre. Je savais que dans la fin de match, ça allait être sérieux comme ça, et je voulais en faire partie. » Depuis le 18 janvier, Kemba avait raté 4 matchs et jeudi dernier, il a joué 45 minutes en double prolongation. Le joueur n’a pas joué blessé mais il était sans doute cramé. Peu importe, il était venu pour gagner et c’est à ça qu’on reconnait que l’esprit de compétition est bien de retour dans ce match si attendu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"




More in News