*
Connect with us

Actualités

Kemba Walker « donne » 20 millions au Thunder : l’ancienne star des Hornets voulait vraiment se barrer

Tradé cette année de Boston à Oklahoma City, Kemba Walker semblait être embourbé dans une terrible situation au sein d’une équipe qui est en pleine reconstruction et qui se donne pour collectionner les picks de drafts. S’il était signé pour encore deux ans, le meneur de jeu n’a pas hésité à sacrifier l’argent qui était garanti pour négocier un buy-out et partir du côté des New-York Knicks, sa ville natale. Un choix osé, mais qui montre bien que le meneur voulait jouer dans une équipe compétitive.

Kemba Walker a conclu un buy-out récemment avec Oklahoma City pour pouvoir signer avec les New York Knicks. Il s’avère que Kemba a renoncé à un énorme pactole afin d’aller jouer pour l’équipe de sa ville natale, le meneur de jeu a renoncé à pas moins de 20 millions de dollars. En 2019, fort de superbes performances avec Charlote, Kemba Walker avait signé un contrat de quatre ans et 141 millions de dollars avec les Celtics, mais des blessures au genou ont entaché ses deux années dans le Massachusetts. Les Celtics ont échangé l’ancien meneur du Thunder plus tôt dans l’intersaison, et OKC a exploré le marché des échanges avant de décider d’accepter un buy-out.

Le meneur de jeu vétéran a obtenu un contrat de deux ans et 16 millions de dollars avec New York, il ne compense donc pas tout à fait ce qu’il a cédé au Thunder lors du buy-out. Walker espère renforcer l’attaque des Knicks qui a eu beaucoup de mal lors de la défaite au premier tour contre les Hawks d’Atlanta. Lorsqu’il est en bonne santé, Walker est toujours un marqueur dynamique au poste de meneur, mais sa blessure au genou est un problème. La saison dernière, Walker a enregistré une moyenne de 19,3 points, 4,9 passes et 4,0 rebonds en 31,8 minutes par match. Le joueur de 31 ans a tiré à 42,0 % de réussite au tir et à 36,0 % du parking en 43 matchs. Kemba Walker n’est pas loin d’avoir marqué plus de 25 points par match avec les Charlotte Hornets. Le meneur de jeu n’atteindra probablement plus jamais ce niveau, mais il peut aider New York de plusieurs façons différentes.

Fort d’une très belle saison l’an dernier, Les Knicks tenteront de passer à l’étape suivante après leur apparition surprise en playoffs en 2020-21 et l’apport d’un joueur comme Kemba Walker pourrait faire pencher la balance en la faveur des New-Yorkais. Affaire à suivre.

S’il n’a pas du tout fait le job du côté de Boston, Kemba Walker tient ici une chose de se relancer chez lui.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: La superteam, même sur le banc : Steve Clifford et Kyle Korver rejoignent le staff de Steve Nash

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités