*
Connect with us

Actualités

Il y aura bien un game 7 entre Mavs et Clippers : Kawhi Leonard a répondu à son choke du game 5

Les Clippers devaient sortir le match de l’année pour se sortir de la fournaise texane. Le match de l’année, on y est pas, mais une belle victoire dans la douleur, c’est davantage dans les cordes des joueurs de Tyronn Lue.

Le match commence dans un American Airlines Centre chauffé à blanc. Les fans sont enflammés pour supporter les Mavs dans leur quête de victoire, mais les joueurs sont un peu moins chauds des deux côtés. L’entame des deux équipes est brouillonne, et personne n’arrive vraiment à tirer son épingle du jeu sur les 4 premières minutes. Luka Doncic est beaucoup moins facile que sur le game 5 mais arrive tout de même à scorer efficacement en jouant de son physique et de ses moves au poste. 11 points pour lui sur le premier quart temps. Pour les Clippers, c’est Reggie Jackson qui sonne la charge. 14 points à 6/8 dans le premier quart temps, le meneur prend feu et emmène tout le monde avec lui. Les minutes sans Luka Doncic seront plutôt bien gérées par des Mavs appliqués en attaque et défendant collectivement. On assiste aussi aux premières vraies minutes de Luke Kennard dans ces playoffs. Pour Los Angeles, Kawhi Leonard commence doucement à se mettre en rythme. 13 points dans le second quart temps pour l’ancien Spurs. Grâce à ce réveil et à une défense toujours aussi acérée, les Clippers rentrent au vestiaire avec un court avantage, 48-45.

Quand les joueurs reviennent sur le parquet, c’est Dallas qui reprend les commandes. Tim Hardaway Jr continue sa magnifique soirée, sous les acclamations de son père présent en tribunes. Kristaps Porzingis est plutôt bon en défense et claque un gros dunk en contre-attaque, et les Mavericks lancent un run de 20-8 pour mettre les Clippers à distance. C’est encore une fois Kawhi Leonard qui ramène les angelinos dans le match, grâce à une adresse indécente, une propreté chirurgicale. Le cyborg est démarré. En face Luka Doncic se refuse presque à shooter, et c’est Dorian Finney-Smith qui doit prendre les choses en main, avec 2 gros shoots à 3 points consécutifs à la fin du 3ème quart temps (77-73). Le dernier acte sera marqué par l’empreinte géante de Kawhi Leonard. Le numéro 2 des Clippers va venir mettre fin à tous les espoirs texans, avec une précision diabolique. Même si Tim Hardaway Jr est encore une fois incroyable, il n’y a rien à faire. Alors que le match est plus que serré à 3 minutes de la fin (90-88), The Klaw termine tout l’effectif de Dallas avec une variété folle. Jump-shot au niveau de la ligne des lancers, 3 points en suspension puis énorme stepback. 9 minutes en 1 minute 20, la messe est dite. Les Clippers remportent 104-97 ce game 6 derrière les 45 points de Kawhi Leonard, record en playoffs pour lui.

Les Clippers se devait de réagir pour ne pas sortir dès ce vendredi des playoffs. Kawhi Leonard a fait le travail, mais il faut maintenant conclure à la maison, dans le match le plus attendu de la saison.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités