Joel Embiid n'arrive toujours pas à comprendre comment Jimmy Butler a pu partir...
*
Connect with us

Actualités

Joel Embiid n’arrive toujours pas à comprendre comment Jimmy Butler a pu partir…

On en parlait il y a quelques instants avec une belle déclaration d’amour de Jimmy Butler à Joel Embiid. L’amour fraternel entre les deux n’est plus à prouver et cette fois, c’est au tour du Sixer de s’exprimer sur son grand pote de Miami.

Jimmy Butler est digne de ses prédécesseurs tels que Lebron James ou Dwyane Wade, deux légendes du Heat. Il assume son plein statut en playoffs et cette nuit le prouve avec une performance à 32 points, 8 rebonds et 4 passes décisives pour remporter la série. Sur les playoffs, il tourne à 28.3 points de moyenne alors qu’il n’était qu’à 21 en saison régulière. Il a tourné à plus de 27 points à 51% au shoot et 31% à 3 points sur la série contre les Sixers. Et justement, Joel Embiid regrette que son pote ne soit pas resté à Philadelphie, notamment à cause de l’entente avec Ben Simmons mais SURTOUT, le contrat mirobolant de Tobias Harris. C’est une chose de penser ça car tout le monde est plutôt d’accord sur le sujet, les deux hommes auraient fait des ravages sur le long terme. Mais c’est autre chose de le dire en sortie de défaite :

« C’est mon gars sûr. C’est mon frère. C’est difficile, mais je suis fier de lui. Il joue à un niveau irréel. Il est à un autre niveau et je suis fier de lui qu’il soit à ce niveau, qu’il les porte et être capable de faire ce qu’il a réalisé

Je suis content pour lui Je ne vais pas resté là et dire que je ne souhaiterais pas qu’il soit mon coéquipier. Je ne comprends toujours pas comment on a pu le laisser partir.

J’aurais aimé pouvoir continuer d’aller à la guerre avec lui, mais c’est ainsi. Il faut juste continuer de construire et essayer d’atteindre cet objectif. »

Joel Embiid est triste et ne comprend pas comment Jimmy Butler a pu partir. Si seulement les Sixers avaient fait le bon choix mais c’est toujours facile de parler après coup. Personne ne pouvait s’attendre à ce que Ben Simmons devienne un fantôme et que James Harden devienne aussi passif.

La décla de la nuit : James Harden se la joue Calimero…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités