*
Connect with us

Actualités

Joel Embiid avait un message à envoyer cette nuit contre le Heat : « C’était une nécessité »

Source photo : CBS Sports

En raison du protocole sanitaire imposé par la ligue, les Sixers ont fréquemment joué à 8 joueurs ces derniers temps. Ce fut le cas encore hier, mais le patron Joel Embiid était dans un grand jour, et il a voulu faire passer un message à son équipe.

Après plusieurs rencontres en étant fortement diminués tant en matière de qualité qu’en quantité, les Sixers retrouvaient un groupe à peu près correct bien que Philadelphie ait encore joué à huit. Le problème, c’est à cause du protocole sanitaire, les 76ers ont perdu trois de matchs de suite en laissant d’autres équipes prendre les devants dans la ligue. Et forcément, ça a eu le don d’énerver notre ami Joel Embiid. Alors le pivot s’est défoulé sur la raquette du Heat (très touchée par le Covid) et a compilé pas moins de 45 points (dont 35 en seconde mi-temps, et 11 de suite entre le quatrième quart et la prolongation), 16 rebonds, 4 passes et 5 interceptions. Dans l’histoire de Philly, seul Charles Barkley a fait autant. Mais pour le pivot camerounais, il fallait absolument briser cette série négative.

C’était une nécessité. Nous en avons besoin [d’une victoire] ce soir. Nous avons perdu trois matchs de suite. Notre mentalité devrait toujours être qu’on doit jamais perdre deux matchs consécutifs et nous en avons perdu trois de suite. Donc, il n’y avait aucune chance que cette série se porte à quatre défaites d’affilée ce soir. Donc peu importe ce que je devais faire et peu importe ce que mes coéquipiers devaient faire, nous l’avons fait et nous avons gagné.

Ce défi, c’était celui des Lakers et la saison s’était soldée par un titre. En montant l’exigence d’un cran, le niveau de concentration va aussi augmenter, et de manière générale, le niveau des joueurs également. Plus le temps pour les défaites stupides, Joel Embiid et ses coéquipiers doivent être sérieux tout au long de la suite, et celui-ci servira en playoffs. Car effectivement, jusqu’à présent, les Sixers n’ont jamais fait peur en playoffs, et Joel Embiid ne veut pas s’arrêter aux portes des finales de conférence, comme souvent. Compte-tenu de l’adversité, ce n’est pas un vrai message envoyé aux concurrents, cependant, ça signifie peut-être que les 76ers sont prêts à passer à l’échelon supérieur.

Défaits logiquement par Atlanta, Brooklyn et Denver, les Sixers restaient sur une mauvaise dynamique. Cependant, Joel Embiid a totalement brisé en deux cette période négative avec un match digne d’un MVP.

James Harden lâche une bombe en conférence de presse : le divorce est acté plus que jamais…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités