*
Connect with us

Actualités

JJ Redick défend Brett Brown : « Je ne pense pas que Brett soit le problème, s’il y en a bien un. »

Source de l'image : Mitchell Leff/Getty Images.

Très souvent pointé du doigt lorsque l’on évoque la baisse de régime et la stagnation des Sixers cette saison, Brett Brown a été défendu par son ancien joueur JJ Redick. Le shooteur ne le voit pas comme la cause principale de cette période de moins bien.

Confiné chez lui, JJ Redick en a profité pour participer à un épisode du podcast « Sixers Beat«  dirigé par les journalistes Derek Bodner et Rich Hoffmann du média The Athletic. Désormais chez les New Orleans Pelicans, l’arrière de 35 ans a évoqué de nombreux sujets liés à son ancienne équipe. Le vétéran s’est notamment épanché sur l’association entre Ben Simmons et Joël Embiid mais aussi sur son ancien coach Brett Brown. À son propos, l’ancien shooteur des Sixers a toujours été dithyrambique, louant ses qualités de gestion de groupe et de tacticien à plusieurs reprises. Rappelons que Redick a défendu Brown à de nombreuses reprises dans le passé, notamment au moment de la parution de l’interview de Jimmy Butler critiquant la gestion de son ancien coach après son départ pour Miami. Cette fois-ci encore, le natif du Tennessee a tenu à défendre le technicien de 59 ans en donnant son point de vue sur la situation actuelle connue par l’équipe de Philadelphie : « J’adorerais jouer à nouveau pour Brett. Il est toujours facile de blâmer certaines personnes. Je ne pense pas que Brett soit le problème, s’il y en a bien un . »

S’étant engagé pour deux ans avec les Pelicans durant l’intersaison après une campagne de playoffs plutôt aboutie s’étant stoppée au terme du match sept des demi-finales de conférence Est perdues face aux Raptors, Redick garde une bonne image de son ancienne équipe. L’ancien des Clippers ne voit pas son ancien coach comme la cause principale de la saison plus difficile que prévue vécue par des Sixers s’étant pourtant annoncés comme candidats au titre dès cette année : « Il est incroyablement minutieux, incroyablement attaché aux détails. Ce que j’ai toujours apprécié, peut-être le plus, chez Brett, c’est sa gentillesse. Les réunions d’équipe ont un but. Il y a un but aux séances vidéo. Il y a un but derrière l’entraînement. Il y a un but derrière la promenade d’avant match. Il y a un but derrière ton emploi du temps quotidien. Tout est si bien pensé et si méticuleux. C’est, je pense, l’une des principales raisons qui font qu’il est ce qu’il est en tant qu’entraîneur et qu’il est arrivé à ce niveau« .

Occupant actuellement la sixième de la conférence Est avec un bilan de 39 victoires et 26 défaites, Philly ne devrait pas disposer de l’avantage du terrain et débuterait directement par un affrontement avec les Celtics si les playoffs ont bien lieu. Un bon moyen de tester si Brett Brown est toujours l’homme de la situation ou pas…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités