*
Connect with us

Actualités

Jae Crowder était le seul à tenir tête à Jimmy Butler dans la bulle : un trashtalking extrême, l’ambiance de rêve pour des playoffs réussis

Source Photo : Getty Images

La postseason du Heat dans la bulle était aussi belle qu’inattendue. Au sein de cette équipe qui venait tout juste de se construire, Jimmy Butler est devenu le leader qui a poussé ses coéquipiers vers le haut. Il n’était pas toujours tendre avec eux, et Jae Crowder prenait la parole pour défendre ses camarades, puis les deux hommes ont réglé ça sur le terrain.

Ce n’était pas juste une belle bande de copains qui s’est rendu en Finales NBA à Orlando la saison passée. Miami avait réalisé une belle saison, et s’était qualifié pour les playoffs, durant lesquels ils ont été héroïques. Le Heat a sweepé les Pacers, puis les Bucks avec le meilleur bilan de la ligue et le MVP Giannis Antetokounmpo sont passés à la moulinette, avant de se débarrasser des Celtics en finales de conférence. Cette fabuleuse épopée, malgré la défaite contre les Lakers, cache un vestiaire beaucoup plus animé que ce qu’on pouvait penser. Zach Lowe nous rapporte que Jimmy Butler ne mâchait pas ses mots, et que Jae Crowder ne laissait pas marcher dessus pour autant.

« Crowder était peut-être le seul joueur de Miami qui avait le courage, la bravoure et un passé commun pour s’opposer à Jimmy Butler lorsqu’il le jugeait nécessaire. Une série prolongée de matchs en un-contre-un entre eux était peut-être le secret déterminant du run du Heat dans la bulle. Les deux se trashtalkaient déjà pendant les matchs d’entraînement à cinq contre cinq. Puis, ils ont dégagé le terrain pour régler leurs différents lors de 1v1 qui ont duré entre 30 minutes et une heure. Le trashtalk est devenu si violent, et si personnel, c’était à la limite inconfortable. Presque tout l’effectif du Heat est resté pour regarder. « Je te casse la gueule depuis l’école ! » disait Butler à Crowder. Tout le monde a adoré, et ils ont apprécié que Crowder ait apporté un plus aux entrainements. »

Cela ne rigolait pas, et pourtant tout le roster du Heat appréciait l’opposition entre les deux. Jimmy Butler pouvait être dur avec ses partenaires, mais comme Jae Crowder le connaissait depuis 2010, lorsqu’ils étaient à Marquette ensemble, il n’hésitait pas. Résultat, cette bataille entre trashtalkers a bâti cette équipe du Heat qui s’est motivée pour ne rien lâcher sur le parquet. Et si les deux s’envoyaient des missiles entre coéquipiers à l’entraînement, leurs adversaires en match devaient aussi entendre quelques noms d’oiseaux. En s’opposant à Butler, Crowder a forgé encore plus les liens entre toute l’équipe de Miami dans le vestiaire.

Ils se connaissent depuis la fac et ils étaient proches de remporter un titre ensemble. Jimmy Butler et Jae Crowder se comprenaient à leurs manières et savaient motiver leur groupe. Le Heat n’a pas été champion, mais Crowder est encore en Finales NBA cette année avec les Suns. L’exemple d’un bon leader et d’un bon role player.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Jae Crowder est bon joueur après la défaite en finale : "Ils ont tenu bon alors qu'ils étaient menés 2-0"

  2. Pingback: Taj Gibson revient sur le trade de Jimmy Butler à Minnesota : "J'étais vraiment choqué"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités