Connect with us

Actualités

Jayson Tatum doit être meilleur et évoque ses torts : « J’en assume la responsabilité. »

Source photo : Hardwood Houdini

Jayson Tatum, n’est pas forcément au niveau espéré durant ces Finales et tout comme son équipe des Celtics, il a réalisé un très mauvais quatrième quart-temps lors du Game 4 vendredi dernier. Tatum s’en est rendu compte et va devoir être meilleur pour ne pas revivre une défaite.

On ne comprend pas. Tatum, qui réalisait jusque-là une excellente campagne de playoffs, est en train de passer à côté de ses Finales qu’il s’est pourtant donné tant de mal à atteindre, éliminant les Bucks et le Heat deux fois en 7 matchs. Le premier “MVP Larry Bird”, récompensant le meilleur joueur des Finales de conférence à l’Est, ne tourne  en effet qu’à un petit 22.7 points de moyenne, ce qui est évidemment très loin des standards auxquels on est habitué. Et même s’il brille à la passe, Tatum doit être meilleur que ça en attaque et doit pouvoir combiner les deux pour réussir à contrer les Warriors. On annonçait avant le début des Finales un duel entre lui et Stephen Curry, et contrairement à l’ailier des Celtics, le chef est pour l’instant irréprochable, à l’image de son énorme Game 4 dans lequel il finit à 43 points, 10 passes et 4 rebonds. Et Ime Udoka a souligné la mauvaise prise de décision de Jayson Tatum, qui préfère parfois aller chercher la faute plutôt que de s’appliquer sur sa finition :

Parfois, il cherche les fautes. Cela devient récurrent. Il attaque le panier, c’est à la fois un scoreur et playmaker. Les Warriors font un bon boulot dans leurs rotations. Parfois il cherche la fautes avant de penser à la finition. Je vois ça depuis plusieurs matchs.”

Mais maintenant, c’est le Tatum que les Celtics ont connu durant tout le début des playoffs qu’ils doivent retrouver, à l’image de celui qui s’était présenté face aux Bucks lors du Game 6 alors qu’ils étaient dos au mur et où il avait fini à 46 points et 9 rebonds. Comme son équipe, le franchise player a complètement craqué dans le money time, ne shootant qu’à 1/5 au tir, et permettant à Golden State de finir avec un 21-6. Peut-être que son épaule lui fait mal, ce qui expliquerait qu’il n’arrive pas à finir au contact ou près du cercle, car il shoote au global 34%, mais ce serait un peu paradoxale de sa réussite à trois points qui est de 45%. Mais il le sait, il ne se met pas la pression mais a conscience qu’il doit être meilleur pour espérer gagner le Game 5 et avoir une chance de terminer la série au TD Garden lors du Game 6 :

“Mais c’est de ma faute. Je sais que je peux impacter le jeu d’une autre manière, mais je dois être plus efficace, avoir un meilleur shoot et mieux finir au cercle. J’en prends la responsabilité. »

Jayson Tatum dispute ses premières Finales à seulement 24 ans et nous a déjà montré qu’il pouvait jouer et regarder les yeux dans les yeux les autres superstars de la ligue. A lui maintenant de le prouver de répondre à Curry lors du Game 5 afin de permettre à Boston de repasser devant les Warriors dans la série.

CJ McCollum se fait cartonner par Draymond Green gratuitement : « Ils vont rester sans bague comme toi »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités